Les planètes les plus éloignées prendront un coup de chaud

La première étape de la mort du Soleil sera une forte augmentation de sa taille et de ses rayonnements comme nous l’avons déjà mentionné. De ce fait, outre la destruction de Mercure et Vénus, les planètes les plus éloignées de notre Système expérimenteront la chaleur qu’elles n’ont pas pu avoir jusqu’ici car elles étaient trop éloignées du Soleil.

Par exemple, Pluton, qui faisait anciennement partie des planètes officielles du système Solaire, a une température en surface qui varie entre -233 et -223 °C. Cette température devrait augmenter et quitter les négatifs après la transformation du Soleil en géante rouge, et ce, jusqu’à sa transformation finale en naine blanche.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de