11 races de chiens qui existaient encore il y a peu

Que ce soit à cause des infinis croisements qu’elles ont subis, ou à cause des prédateurs qui les chassaient, les races de chiens que nous allons vous présenter sont aujourd’hui éteintes. Entre le Kurī de Nouvelle-Zélande et le Braque du Puy français, voici 11 races qui ne sont malheureusement plus.

 

Le Kurī

Le Kurī a été introduit vers 1280 sur l’archipel de Nouvelle-Zélande par le peuple Maori, en provenance de Polynésie. Cette race, c’était un peu le chien « à tout faire » de la population maori : il était une source de nourriture, mais sa fourrure servait aussi à la confection de vêtements, d’outils, de ceintures, d’armes décoratives…

Pour autant, le Kurī n’était pas aimé de tous. L’explorateur Julien Marie Crozet, qui a mené une expédition en Nouvelle-Zélande en 1771, a notamment écrit : « [Le Kurī] était un chien dangereux qui nous mordait souvent« . De plus, de nombreux récits considéraient le Kurī comme un animal laid, têtu, et à l’odorat peu développé.


Qu’est-ce que la vieillesse ? C’est d’abord perdre la curiosité.

— François Mitterrand