12 934 personnes connectées

Whyd, le nouveau réseau social pour tous les amoureux de la musique

whyd-le-nouveau-reseau-social-pour-tous-les-amoureux-de-la-musique-une

Whyd est un nouveau réseau social qui fait parler de lui. Son principe est de réunir les mélomanes afin qu’ils concentrent en un seul point les musiques récupérées sur d’autres réseaux ou sur des sites spécialisés afin d’en faire profiter vos amis. Cela facilite ainsi grandement le partage, les recherches et les découvertes musicales.

Lors de sa première connexion sur le site, l’utilisateur doit renseigner ses goûts musicaux favoris parmi les plus classiques (rock, electro, hip-hop, jazz…) et Whyd s’occupe de trouver des profils d’inscrits en adéquation avec ses préférences. L’important ici n’est pas de faire connaissance avec d’autres personnes ou d’aller regarder leurs dernières photos de vacances, mais bien de découvrir la musique qu’ils aiment et qu’ils ont partagée.

Le fait d’épingler (d’où la comparaison avec Pinterest) la musique est véritablement l’unique raison d’être de ce réseau social, qui autorise pour le moment de récupérer les URL venant de Youtube, Soundcloud ou Vimeo. Un bouton qui s’ajoute à la barre de favoris permet également d’ajouter instantanément les musiques provenant en théorie de n’importe quel site, tel que Facebook ou les blog musicaux.

un-nouveau-reseau-social-ouvre-ses-portes-pour-les-amoureux-de-la-musique1

Cette initiative plaît énormément à la rédaction. En effet, il est parfois difficile de découvrir de nouveaux artistes ou tout simplement d’écouter de la musique sans être influencé par les suggestions pré-établies sur les différents sites musicaux. Whyd semble être une bonne alternative et une fabuleuse mine d’or pleine de trésors qui n’attendent plus que vous pour être déterrés. Pensez-vous que cette initiative soit bonne et qu’elle puisse changer les habitudes des internautes en quête de nouveautés musicales ?

Ces articles vont vous plaire

— @Alex_Dobro

Trois astéroïdes ont été baptisés du nom des présentateurs de “C’est pas sorcier”