13 327 personnes connectées

10 faits incroyables sur les trous noirs, ces objets célestes qui fascinent tant

Exceptionnels à bien des égards, les trous noirs figurent parmi les objets célestes les plus impressionnants de l’Univers, mais aussi parmi les plus mystérieux. Certains de leurs secrets, cependant, ont déjà pu être percés à jour. En voici quelques-uns.

 

Ils n’« aspirent » pas vraiment leur environnement

Trou-noir-1-

Les trous noirs n’aspirent pas les objets, comme on a souvent tendance à le penser. En réalité, c’est leur très fort champ gravitationnel qui les attire à lui et plus on se rapproche d’un trou noir, plus son attraction est puissante. Ainsi, à titre d’exemple, si le Soleil était remplacé par un trou noir de masse égale, la Terre ne serait pas aspirée. Elle continuerait à orbiter de la même manière qu’elle le fait déjà.

 

Einstein n’est pas à l’origine de leur découverte

Karl Schwarzschild
Karl Schwarzschild

Bien que la théorie de la relativité d’Einstein prédise l’existence des trous noirs, c’est Karl Schwarzschild qui fut le premier à utiliser les équations révolutionnaires du célèbre physicien pour démontrer que ces gigantesques objets célestes pouvaient se former.

Il publia ses travaux en 1915, la même année que la publication de la théorie de la relativité d’Einstein. On en tira ainsi le terme de « rayon de Schwarzschild », soit, grossièrement, le niveau de la compression à exercer sur un objet pour qu’il devienne un trou noir. Avant Schwarzschild, John Michell avait prédit l’existence d’« étoiles noires » si massives ou si compressées qu’elles auraient exercé une attraction gravitationnelle si forte que même la lumière n’aurait pu s’en échapper.

 

Ils vous étirent comme des spaghettis

Spaghettification

Par leur très grande force d’attraction, les trous noirs ont cette capacité à étirer un objet comme un filament lorsqu’il en est suffisamment proche. On parle alors de « spaghettification ». Cela se produit sous une extrême gravité, alors que le bas de l’objet est soumis à une attraction bien plus forte que le haut.

C’est impossible, dit la fierté. C’est risqué, dit l’expérience. C’est sans issue, dit la raison. Essayons, murmure le cœur.

— William Arthur Ward