12 373 personnes connectées

624 résidus de dangereux pesticides relevés dans les cheveux des enfants

sante-cheveux-enfant-pesticide-une

Vivre près d’une zone agricole peut se révéler néfaste pour la santé des jeunes enfants. Une enquête a révélé la présence de 624 résidus de pesticides dans les cheveux d’enfants perturbant leur système hormonal. DGS détaille pour vous cette étonnante étude.

L’association Générations Futures a publié un rapport d’enquête le 29 avril dernier mettant en évidence le danger que représente le fait de vivre à proximité d’une zone agricole pour les jeunes enfants. Pas que les jeunes enfants, par ailleurs, puisque les bébés encore dans le ventre de leur mère peuvent aussi être touchés. En effet, l’association a révélé la présence de 624 résidus de pesticides dans les cheveux d’enfants habitant près d’une zone agricole.

En dehors des agents immédiatement toxiques de ces pesticides, le rapport de Générations Futures explique que ces résidus sont également d’importants perturbateurs endocriniens : en résumé, ils ont la capacité de complètement dérégler le système hormonal. Un dérèglement qui peut s’avérer très dangereux chez les jeunes enfants au début de leur croissance.

sante-cheveux-enfant-pesticide1

Cette étude a été réalisée en analysant des mèches de cheveux de 30 enfants vivant près de cultures céréalières, dont 60 % d’entre eux vivent à moins de 50 mètres d’une zone traitée aux pesticides. Les analyses ont révélé que 80 % de ces mèches de cheveux portaient des traces de résidus de pesticides, sachant que l’exposition à ces produits date d’environ trois mois avant le prélèvement.

Pour un total de 624 résidus de pesticides, cela représente en moyenne 21,52 produits chimiques retrouvés dans les cheveux de ces enfants. Parmi eux se trouvaient 13 substances figurant sur la liste des produits interdits à l’usage agricole. Le porte-parole de l’association, François Veillerette, explique : « Nos enfants sont exposés à des cocktails importants de perturbateurs endocriniens. »

sante-cheveux-enfant-pesticide2

Pour finir, Générations Futures précise que son enquête « ne prétend pas être parfaitement représentative de l’exposition [et de la contamination] moyenne[s] des enfants français vivant dans des zones agricoles ».

sante-cheveux-enfant-pesticide3

sante-cheveux-enfant-pesticide4

sante-cheveux-enfant-pesticide5

Les résultats de cette enquête sont vraiment effarants : les perturbateurs hormonaux peuvent être très dangereux pour les jeunes enfants. Apprendre que ceux-ci peuvent être exposés à de tels produits rien qu’en vivant près d’une zone agricole nous a choqués. Selon vous, quelles sont les mesures à prendre pour protéger les enfants des pesticides ?

Ces articles vont vous plaire

— Matthew Gregory Lewis

A ceux qui osent, rien n’est impossible.