13 832 personnes connectées

Vers un avenir plus propre : cet ingénieux procédé transforme le plastique en carburant

Le monde est plein de plastiques ! Sur la terre, dans les océans, les sacs plastiques sont partout, ils polluent, prennent du temps à se dégrader et empoisonnent la planète. Ils se baladent librement autour de la Terre et ne servent à rien… Mais des scientifiques ont peut-être trouvé le moyen de transformer ces matières plastiques en carburants relativement propres.

Une entreprise sino-américaine a trouvé une solution inédite pour recycler les sacs plastiques qui polluent le monde, en une source de carburant. Les matières plastiques sont une combinaison d’atomes d’hydrogène, de carbone et d’oxygène disposés en longues chaînes. Elles sont fabriquées à partir de combustibles fossiles donc il est logique que le plastique soit lui-même convertible en combustible fossile. L’entreprise a choisi plus précisément le polyéthylène (PE), cette molécule est la plus couramment utilisée dans le monde avec une production annuelle de plus de 100 millions de tonnes.

plastique-mer

Le PE est formé d’une chaîne plus simple. Les polymères qui le composent sont dressés chaotiquement et possèdent de nombreuses variantes et donc différentes propriétés. L’équipe ne peut pas utiliser la chaleur (qui ne suffit pas dans ce cas-là), ils ont donc utilisé des catalyseurs permettant d’accélérer les réactions. Le premier catalyseur est un composé riche en iridium qui élimine les atomes d’hydrogène, les atomes de carbone forment alors des doubles liaisons plus enclines à créer des liaisons avec d’autres produits chimiques. Le second catalyseur est un mélange d’aluminium, d’oxygène et de rhénium qui permet d’affaiblir et de casser le polymère. Les atomes d’hydrogène libérés au départ sont ré-emprisonnés en arrière sur les nouveaux segments monomères.

Au final, l’équipe a transformé un objet en PE (sac plastique mais aussi bouteille ou emballage) en un combustible qui demande peu d’énergie pour être créé. Le carburant créé à la fin de cette réaction peut être liquide ou bien sous forme de cire, selon la vitesse de réaction et le degré de fragmentation catalytique de départ. Ce carburant semble être plus propre que les autres énergies fossiles.

Des montagnes de sacs plastiques via Shutterstock
Des montagnes de sacs plastiques via Shutterstock

Cette nouvelle technique pour transformer les sacs plastiques et autres objets faits de PE en un carburant moins polluant est une belle avancée ! Même si, toutefois, on aimerait que ce soit davantage les énergies renouvelables qui soient préférées à toute autre forme de carburant. Si la question de l’environnement vous intéresse, découvrez cette bactérie qui est le seul organisme à venir à bout du polyester.