12 376 personnes connectées

Scandaleux : un ours muselé et tenu en laisse dans une boîte de nuit française

ours-soiree-cirque-une-4

Sur les photos d’une soirée organisée, il y a quelques jours, dans une discothèque en Bretagne, on peut voir un ours muselé et tenu en laisse à proximité des clients. Un scandale qui choque internautes et associations de défense des animaux.

Les faits se sont déroulés le 19 novembre 2016 dans la ville de Guipry-Messac en Bretagne. La boîte de nuit La Scala avait organisé une soirée à thème sur le monde du cirque. Pour l’occasion, les organisateurs avaient décidé d’amener une véritable ménagerie. Un serpent et un perroquet ont ainsi diverti les clients de l’établissement, on compte également, parmi les animaux présents ce soir-là, un ours présenté au public d’une manière qui semble d’un autre âge.

Muselé et tenu en laisse, l’ours était montré de la même manière qu’au Moyen Âge. Les photos de l’événement ont été publiés, il y a quelques jours, sur Facebook mais ont été très vite retirées car beaucoup de personnes ont jugé cette pratique indigne. Face au tollé de réactions, le patron de l’établissement et PDG de la chaîne d’établissements, Alain Fournier, s’est exprimé sur le sujet.

Dans une vidéo publiée le 21 novembre, il a ainsi affirmé que « l’ours a été élevé en captivité et qu’il n’a pas été prélevé dans son habitat naturel. Celui-ci avait tout au long de la soirée été encadré par deux dresseurs possédant 25 ans d’expérience, un assistant et deux agents de sécurité ». S’il était certes très entouré, l’animal était présenté dans des conditions similaires à celles des anciens montreurs d’ours. Toutefois, Alain Fournier s’est montré rassurant vis-à-vis sur les conditions de présentation des animaux.

ours-soiree-cirque-une-montreur

« A aucun moment, les animaux n’ont été dans les clubs avec la foule, ils ont été totalement respectés » et « présents comme ils peuvent l’être dans un cirque. ». Il a également affirmé que tout cela avait été organisé avec un vrai professionnel et que les animaux avaient été présentés à l’accueil de l’établissement lors de 2 sessions de 20 minutes. Des propos qui visaient à rassurer les défenseurs des animaux mais qui n’ont que renforcer les opinions de certains sur cette soirée.

Le scandale est d’autant plus grand que l’ours en question appartient à la famille Poliakov, une famille d’artistes connue des services de défense des animaux car ils ont appris beaucoup de tours à leurs ours comme marcher sur des rouleaux ou en équilibre sur un ballon. Pour l’heure, le PDG de la Scala a confirmé qu’aucune autre soirée cirque ne serait organisée mais le scandale risque d’attirer une fois de plus l’attention sur les dresseurs qui ont présenté l’animal.

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Le cerveau humain génère une puissance continue d’environ 20 watts