13 369 personnes connectées

Vous l’ignorez peut-être mais votre cerveau est capable de vous faire entendre des bruits qui n’existent pas

bruit-desagreableDes sons nuisibles via Shutterstock

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi la nuit, dans le silence le plus total vous entendez tout de même de petits bruits ? Les chercheurs se sont penchés sur la question et ont tenté de comprendre d’où proviennent ces sons nuisibles. Ils ont fait une constatation étonnante : ce phénomène est en réalité une hallucination auditive. SooCurious vous invite à en découvrir davantage sur cette recherche passionnante.

Quand il règne autour de vous un silence absolu, votre cerveau et vos oreilles réagissent d’une manière très étrange qui amène des hallucinations auditives. Pour prouver que nous faisons des hallucinations auditives régulières, les chercheurs ont fait des tests dans une chambre anéchoïque, une salle d’expérimentation parfaitement isolée dont les parois absorbent toutes les ondes sonores. Malgré tous les efforts des scientifiques pour bloquer les sons externes, le silence est difficile à trouver dans cette pièce isolée du reste du monde.

Alors que le cobaye était assis seul dans une salle obscure et insonorisée, des sons étranges lui sont parvenus 5 minutes après avoir lui-même verrouillé la porte. Le bruit s’est tout d’abord manifesté sous forme d’un bourdonnement, puis plus tard comme un léger soufflement entre les arbres. Puis, après 45 minutes passé dans cet endroit, le patient a commencé à entendre les paroles lointaines d’une chanson comme ci cette dernière provenait de la maison voisine.

oreilleEntendre des sons via Shutterstock

Les chercheurs sont parvenus à la conclusion que les personnes ont l’habitude de découvrir de nouveaux sons à la fois réels et imaginaires dans un environnement désorientant qui ne leur est pas familier. La chambre isolée est parfaitement calme mais pas l’esprit de notre cobaye. Pendant longtemps les scientifiques supposaient que le son entrait tout simplement dans l’oreille puis remontait jusqu’au cerveau. En réalité, il existe une autre forme de connexion, un va-et-vient du cerveau jusqu’à l’oreille.

D’après le spécialiste Jerzy Konorski, cette connexion entre le cerveau et l’oreille est la cause des hallucinations auditives. Sa théorie a été récemment confirmée par des études récentes sur le cerveau qui prouvent que nous avons régulièrement des hallucinations lorsqu’un de nos sens est diminué. Nos sens aident notre cerveau à faire la différence entre nos pensées et la réalité. Ainsi, lorsque notre cobaye était assis seul dans la chambre noire, son cerveau a activé sa mémoire auditive pour lui faire croire qu’il entendait une chanson. Cette hallucination est provoquée dans l’obscurité car lorsqu’un de nos 5 sens nous est enlevé on est beaucoup plus susceptible de croire que c’est la réalité. La plupart des personnes qui ont des hallucinations auditives sont victimes d’une certaine forme de déficience auditive et parfois même neurologique.

entendre-bruitLes bruits qui brisent le silence via Shutterstock

Les acouphènes sont des bruits qui ne proviennent pas de l’extérieur et qui apparaissent sous forme de grésillements, de sifflements ou encore de bourdonnements. Certains d’entre nous font ainsi cette expérience d’entendre leur propre rythme cardiaque, le bruit du sang qui circule, leur respiration ou encore les bruits provoqués par leur système digestif. Dans tous les cas, ces symptômes sont souvent liés à un traumatisme acoustique ou tout simplement au vieillissement de l’oreille. Les bruits peuvent survenir brusquement ou progressivement et peuvent être perçus par une seule oreille ou par les deux. Les acouphènes peuvent devenir très désagréables et provoquer des problèmes de sommeil, des difficultés de concentration ainsi que de l’anxiété.

Hallucinations auditives ou acouphènes, désormais ces petits bruits qui brisent votre silence n’ont plus aucun secret pour vous ! Cette explication scientifique a permis d’éclairer la lanterne de tous les rédacteurs de SooCurious. Et vous, percevez-vous ces petits bruits nuisibles régulièrement ou faites-vous partie de ces chanceux qui ne les entendent pas ?

Ces articles vont vous plaire

Echouer, c’est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente.

— Henry Ford