13 847 personnes connectées

Nokia cède ses activités de téléphonie mobile à Microsoft pour 5,44 milliards d’euros

microsoft-rachete-la-firme-de-telephonie-mobile-nokia-pour-544-milliards-deurosUne

Coup de tonnerre sur le marché des smartphones avec l’annonce du rachat de la division mobile de Nokia par le géant de l’informatique américain Microsoft. Une acquisition qui semblait inévitable pour la survie de l’ancien numéro 1 mondial et que DGS vous propose de découvrir en détails.

Annoncé le 3 septembre, ce rachat de l’équipementier télécoms finlandais a été justifié de plusieurs façons par son président et par des analystes. Pourtant bien en vogue au niveau du volume de ses ventes avec 61 millions de téléphones écoulés dans le monde au second trimestre 2013, en deuxième position derrière Samsung et juste devant Apple, l’entreprise fait face à d’importantes difficultés. Ainsi, Rito Siilaasma, PDG du groupe, a qualifié cette cession de «meilleur chemin pour aller de l’avant, à la fois pour Nokia et ses actionnaires.»

L’année dernière à la même époque, la firme finlandaise avait vendu plus de 80 millions de terminaux dans le monde, soit 20 millions de plus que le chiffre enregistré au second trimestre de cette année. Selon une récente étude de Swedbank, «l’érosion des volumes et des prix de vente moyens de l’activité de téléphonie mobile de Nokia est plus rapide que ce à quoi nous nous attendions. Nokia est en train de passer à côté de la rapide hausse des ventes de smartphones de moins de 100 dollars, un segment pour lequel le groupe ne propose aucun produit.» De plus, si Nokia continue à augmenter son chiffre d’affaires sur les ventes de téléphones traditionnels sans redresser la barre sur les smartphones, le chiffre d’affaires total des cellulaires descendra en dessous de son seuil d’équilibre, fixé aux alentours de 12 milliards d’euros. Ce scénario entraînerait de nouvelles réductions de coûts difficilement envisageable pour Nokia.

microsoft-rachete-la-firme-de-telephonie-mobile-nokia-pour-544-milliards-deuros1

Mais soyez rassurés, Nokia ne va pas pour autant tomber dans l’oubli puisque l’entreprise finlandaise vise à s’orienter vers de nouveaux marchés. Outre la volonté de la firme de se concentrer sur les services et les réseaux, le prochain salon de l’automobile de Francfort devrait nous en apprendre plus. En effet, l’équipementier finlandais prévoit de présenter sa nouvelle « offre complète destinée à fournir un système de navigation embarquée à bord des voitures. » Nokia faiblit mais ne rompt pas et prépare sa rentrée en France avec la future sortie de son Lumia 1020, smartphone focalisé sur la photographie et équipé d’un capteur de 41 mégapixels. Une alternative pour s’adresser à de nouveaux clients… ? L’avenir nous le dira.

Microsoft a donc saisi une opportunité en or avec cette acquisition. En effet, actuellement Nokia détient plus de 85% des téléphones mobiles fonctionnant sous l’OS de Windows avec sa gamme de Lumia et règne logiquement en maître sur l’univers Windows Phone. La gamme des Lumia représentant environ la moitié du chiffre d’affaires du groupe finlandais, soit la coquette somme de 15 milliards d’euros, on comprend aisément que Microsoft ait des intérêts évidents à soutenir le groupe finlandais.

microsoft-rachete-la-firme-de-telephonie-mobile-nokia-pour-544-milliards-deuros3 Nokia Lumia 1020

Cette acquisition est un rebondissement important dans le secteur ultra-concurrencé de la téléphonie mobile. On trouve ça dingue de se dire que la marque qui créait les fameux 3310 avec le jeu Snake intégré (oui c’était il y a un petit moment déjà) soit désormais la propriété de Microsoft. Pensez-vous que ce rachat puisse permettre à Microsoft de tenir tête au duo SamsungApple ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Le poids le plus lourd soulevé avec une barbe est de 63,80 kilos