12 016 personnes connectées

Vous n’en avez sûrement pas peur et pourtant, le moustique est l’animal le plus meurtrier du monde

Beaucoup de personnes sont terrifiées par les grands prédateurs, tels que les requins ou encore les crocodiles, mais elles ne se méfient pas d’un animal beaucoup plus petit : le moustique. Pourtant cet insecte est bel et bien l’animal le plus meurtrier au monde ! 

Chaque année, les moustiques tuent plus de 2 000 000 de personnes à travers le monde et surtout les plus vulnérables : les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes… Un nombre impressionnant qui place cet insecte extrêmement commun à la tête du classement des animaux les plus meurtriers du globe. A titre de comparaison, les serpents causent environ 50 000 décès par année, les crocodiles à peu près 10 000 et les requins, environ une dizaine.

Un moustique tigre via Shutterstock
Un moustique tigre via Shutterstock

Pourtant, le moustique n’est pas vraiment ce que l’on pourrait appeler un grand prédateur. Alors, comment peut-il provoquer une telle hécatombe ? Eh bien, en portant et en transmettant à l’Homme des maladies dévastatrices. L’Aedes aegypti (le moustique tigre) par exemple, est porteur du Zika, de la dengue ainsi que du chikungunya. L’Anopheles gambiae, lui, s’est « spécialisé » dans la malaria, quand son cousin, le Culex pipiens (le moustique commun), est particulièrement connu pour transmettre le virus du Nil occidental.

Et comment transmettent-ils ces maladies à l’Homme ? Vous l’avez sûrement deviné : par leurs piqûres. D’abord, il est important de noter que seules les femelles sont en mesure de piquer les hommes. En effet, celles-ci ont besoin de sang pour faire leurs œufs, avant de les pondre dans de l’eau stagnante.

Un anopheles gambiae
Un Anopheles gambiae

Si de premier abord on pourrait penser que leur aiguille est très simpliste, il s’agit en réalité d’un outil extrêmement sophistiqué et bien rodé. En effet, une « aiguille » de moustique en comprend en réalité six : deux d’entre elles, appelées maxillaires, sont composées de « dents » très affûtées qui permettent aux femelles de passer facilement à travers la peau. Deux autres aiguilles, les mandibules, servent à garder les tissus écartées lorsqu’elles cherchent un vaisseau sanguin.

Une autre aiguille, appelée hypopharynx, injecte la salive des moustiques dans nos systèmes afin de dilater nos vaisseaux sanguins et lubrifier la trompe. Trompe qui par ailleurs, est le dernier composant de ces six aiguilles et qui sert à récolter notre sang. Un mécanisme extrêmement bien huilé ! Malheureusement, c’est aussi l’hypopharynx qui est à l’origine de tant de décès. En effet, cette fameuse salive qui s’injecte directement dans nos corps bloque nos défenses immunitaires et c’est par elle que circulent les parasites et les virus transmis à l’Homme par le moustique…

Le schéma d'une trompe de moustique
Le schéma d’une trompe de moustique

Contrairement à la croyance populaire, les moustiques ne vous piqueront pas plus en fonction du taux de glucose présent dans votre sang, mais plutôt par l’odeur que vous dégagez. En effet, ces insectes sont sensibles aux phéromones, c’est d’ailleurs pour cette raison que les femmes enceintes sont davantage piquées : à cause des hormones sécrétées. Mais alors, comment éviter d’être piqué par un moustique ? Plusieurs petits conseils peuvent être appliqués.

D’abord, évitez les couleurs foncées et brillantes, celles-ci ont tendance à attirer ces petites bestioles. De la même façon, évitez toutes les sources possibles d’eau stagnante ! Aussi, une bonne hygiène corporelle peut s’avérer être une arme redoutable puisque ces insectes sont attirés par nos odeurs. Vous pouvez également utiliser des répulsifs naturels à base de plantes et d’huile essentielles : le basilic, la menthe, le géranium, l’essence de citronnelle ou encore les huiles essentielles de patchouli peuvent faire des miracles.

Un Anopheles stephensi gorgé de sang
Un Anopheles stephensi gorgé de sang

Les moustiques sont décidément des animaux bien surprenants et surtout, ils sont la preuve qu’il faut parfois se méfier des apparences ! Malgré leur taille presque insignifiante, ces derniers sont pourtant bel et bien les animaux les plus dangereux pour l’Homme… Si vous souhaitez en savoir plus sur les insectes, découvrez quelles sont les 11 piqûres d’insectes les plus douloureuses au monde.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux