12 422 personnes connectées

Face à Alzheimer, cette maison de retraite expérimente la  » thérapie du voyage ”

Pour soigner les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et leur éviter de faire des fugues, une maison de retraite du Nord a élaboré une thérapie originale. Elle invite ses pensionnaires à partir en voyage sans quitter l’enceinte du bâtiment grâce à une installation adaptée. Une initiative pleine de poésie qui s’avère très efficace sur les patients.

Encore mystérieuse pour les scientifiques, la maladie d’Alzheimer touche chaque année de nombreuses personnes. Connue pour causer notamment des troubles de la mémoire, elle se caractérise également chez certains patients par un fort désir de partir. En cela, les risques de fugues sont fréquents et il est difficile de les retenir ou, si le mal est fait, de retrouver les patients. Afin d’éviter de telles situations, la maison de retraite Notre-Dame de la Treille située à Valenciennes a décidé d’expérimenter une thérapie originale qui répond au désir de voyage des victimes d’Alzheimer.

Pour réconforter les patients, elle a mis au point « la thérapie du voyage ». L’idée est simple : donner aux résidents l’occasion de voyager sans leur faire quitter l’enceinte de l’établissement. Une salle a tout simplement été réaménagée en hall de gare. Guichet, fasse rame de train, sièges pour les passagers, tout y est, y compris des bancs et des valises. Et pour augmenter la sensation de dépaysement, un écran plat diffusant des images de paysages en mouvement a été installé dans le train.

Les patients atteints d’Alzheimer ayant des envies de voyage peuvent donc franchir ce hall de gare un peu particulier et ressentir la sensation de voyage sans en inquiéter le personnel. Et il a même ses adeptes : Emile, un octogénaire résidant à Notre-Dame de la Treille pourtant d’un naturel très réservé prend plaisir à enfiler son manteau pour faire un « voyage en train » et discuter avec les autres passagers. 

Une dame âgée en compagnie de sa petite-fille via Despositphotos
Une dame âgée en compagnie de sa petite-fille via Depositphotos

Née en Italie il y a 5 ans, la thérapie du voyage a servi d’inspiration à la maison de retraite du Nord qui a donné une nouvelle dimension encore plus réaliste à cette manière de soulager les patients. Les résultats sont d’ailleurs surprenants sur ces derniers : elle diminue de façon importante le recours aux médicaments sur les malades concernés et un infirmier a révélé qu’elle a contribué à diminuer de 40 % les déambulations journalières d’une patiente. La thérapie du voyage n’a donc que des bons côtés et elle risque fort d’inspirer d’autres établissements du pays.

Ces articles vont vous plaire

Fiez-vous aux rêves car en eux est cachée la porte de l’éternité

— Khalil Gibran