12 145 personnes connectées

Cette marque française écoresponsable utilise 67 fois moins d’eau pour fabriquer ses t-shirts

La majorité des vêtements que nous portons aujourd’hui ont un impact social et écologique considérable. C’est ainsi que deux Français, Mathieu Couacault et Clément Maulavé, ont eu l’ingénieuse idée de créer une marque de vêtements qui n’utilise aucun produit chimique ni pesticide et qui permet d’économiser 2660 litres d’eau à notre belle planète !

Hopaal est une marque de vêtements écoresponsable pas comme les autres, la fabrication de ses t-shirts se fait à partir de déchets et fait économiser 2660 litres d’eau à notre planète. Pour la fabrication d’un t-shirt de cette marque, le processus de recyclage se fait en plusieurs étapes. Cela passe d’abord par la récupération de chutes de tissu en coton, issues de la découpe d’autres vêtements, qui sont ensuite broyées et déchiquetées pour les ramener à l’état de fibre. L’entreprise recycle également des bouteilles en plastique, elles sont découpées et fondues afin d’obtenir du fil polyester. C’est ainsi que les fibres de tissu et le fil polyester sont nettoyés, assemblés puis mélangés pour obtenir de nouvelles bobines de fil servant à la fabrication de nouveaux t-shirts de bonne qualité.

Hopaal-5

Cette méthode, qui fait honneur au recyclage, évite de nombreuses étapes non respectueuses de l’environnement, telles que le rejet de déchets toxiques dans les rivières à cause du traitement du coton, l’utilisation de pesticides, ou encore le gaspillage de milliers de litres d’eau. En effet, la fabrication d’un t-shirt classique demande l’utilisation de 2700 litres d’eau contre 40 litres pour laver les fibres d’un t-shirt Hopaal. Cette méthode de fabrication écoresponsable se passe en Inde puis les finitions sont faites à Toulouse. Les deux Français fondateurs de la marque Hopaal expliquent leur choix : « L’Inde est l’un des rares pays où toutes ces opérations peuvent être réalisées en sollicitant seulement deux usines. Le procédé technologique que nous utilisons n’est tout simplement pas disponible en France. »

« Le tricotage est fait en Inde, car les chutes de la découpe de nos t-shirts sont réintégrées dans le circuit de recyclage non pas pour l’habillement, car les fibres sont trop courtes, mais pour tout le linge de maison. L’usine de recyclage que nous utilisons est donc ce qu’on appelle une « zero waste company ». Tous les déchets sont réutilisés. Ils poussent même leur politique en revendant la poussière de coton pour faire du rembourrage de matelas, sièges auto et autres. L’usine où le fil est réalisé est intégralement green en termes de consommation énergétique. Elle s’approvisionne à 15-20 % par énergie solaire, le reste par éolien. »

Hopaal-1

Hopaal-2

Hopaal-3

Hopaal-4

À la rédac’, on félicite ces deux Toulousains pour cette belle initiative et on vous invite à vous rendre sur leur site internet pour continuer à suivre leur beau projet. L’industrie du textile est aujourd’hui la plus polluante au monde derrière celle du pétrole, la création d’une marque de vêtements écoresponsable est donc une idée aussi ingénieuse qu’indispensable. Cette marque soucieuse de notre planète nous fait penser à ces baskets qui sont fabriquées à partir de déchets récupérés dans la mer.

Ces articles vont vous plaire

La terre est ma patrie et l’humanité, ma famille

— Khalil Gibran