12 755 personnes connectées

Cet homme a vécu sans cœur pendant 17 mois

Stan Larkin, un jeune Américain âgé de 25 ans, a reçu une greffe complète de cœur après plus d’un an d’attente. Durant cette longue période, il a dû vivre sans cœur, aidé par un organe artificiel particulièrement innovant situé hors de son corps et transporté dans un sac à dos.

En 2014, Stan s’est vu diagnostiquer une cardiomyopathie, une maladie qui affecte le cœur et peut pousser l’organe à s’arrêter à tout moment. Son frère, Dominique, souffre également de cette maladie génétique. Les médecins ont alors décidé de retirer les cœurs des deux frères et de les remplacer par un autre entièrement artificiel. C’est ainsi que le système SynCardia a été installé avec succès chez les deux jeunes, les obligeant toutefois à rester à l’hôpital. Dominique a été plus chanceux et n’a dû vivre que quelques semaines avec ce système avant d’être greffé, tandis que Stan a été contraint d’attendre plus d’un an avant d’avoir un donneur.

americain-survivre-coeur-3

Les médecins ont donc décidé de permettre à Stan de vivre une vie normale en le laissant sortir de l’hôpital avec un système portable sous forme de sac à dos. Connectée au système vasculaire du patient, la technologie pèse 6 kilos, elle utilise de l’air comprimé pour pomper le sang et ainsi l’oxygéner. Il devient alors le premier patient du Michigan à être équipé de la technologie SynCardia Freedom Portable Driver à l’extérieur du milieu hospitalier. À l’époque, les médecins ne savaient pas combien de temps le système pouvait tenir. Si ce système est innovant, il reste tout de même encombrant et handicapant au quotidien. Stan s’en est accommodé en réussissant même à continuer à jouer au basket, il a tenu avec cette machine pendant 17 mois. La greffe de son nouveau coeur a eu lieu le 9 mai 2016 et elle s’est parfaitement déroulée.

Stan a décidé de partager son histoire incroyable, durant une conférence David J. Pinsky, le directeur du centre cardiovasculaire Frankel, a pris la parole pour témoigner de la fierté qu’il éprouve pour ce patient courageux : « Vous êtes un héros pour nous tous », a-t-il déclaré, « le fait que vous rendiez votre histoire publique fait une différence. Vous allez faire une différence pour beaucoup de patients. Vous allez faire une différence pour les médecins, à l’avenir. Nous vous remercions de nous avoir permis de partager votre histoire et votre bravoure. »

À la rédac’, l’histoire de Stan nous a beaucoup touchés ! Depuis quelques années, les nouvelles technologies permettent à l’Homme de se surpasser, notamment dans le domaine médical. Des chercheurs ont même réussi l’exploit de créer des vaisseaux sanguins fonctionnels entièrement synthétiques grâce à l’impression 3D. Un véritable pas de géant pour les organes artificiels de demain !