12 360 personnes connectées

Ces médecins ont réussi une greffe de visage totale sur ce valeureux pompier défiguré par un incendie

Les grands brûlés ont rarement l’occasion de retrouver une vie « normale ». Mais grâce aux avancées médicales et au savoir-faire de médecins audacieux, un pompier défiguré dans l’exercice de ses fonctions a pu être opéré du visage avec succès. SooCurious vous présente ce cas rare, encourageant, et inédit.

En 2001, et alors qu’il intervenait sur un incendie, Patrick Hardison a vu un toit enflammé lui tomber dessus. La chute avait alors fait fondre le masque de ce pompier du Mississippi et l’avait complètement défiguré. Mais en 2015, l’homme de 41 ans est admis au centre médical Langone de l’université de New York. Une formidable équipe de médecins entreprend alors de lui transplanter un visage.

 

Patrick Hardison avant son accident, survenu en 2001 : 

Greffe-visage-4

 

Patrick Hardison avant et après son opération : 

Greffe-visage-1

Le donneur, un habitant de Brooklyn de 26 ans nommé David Rodebaugh, était dans un état de mort cérébrale depuis un grave accident de vélo. Les médecins ont alors déterminé, en étudiant le poids, le groupe sanguin, et la couleur de la peau et des cheveux des deux hommes, qu’ils étaient compatibles. Mais l’opération restait extrêmement risquée, la peau étant, comme tous les organes, soumise à un éventuel rejet de greffe. Ainsi, le médecin chef de l’opération, Eduardo Rodriguez avait annoncé à Patrick Hardison qu’il n’avait que 50 % de chances de survivre à cette chirurgie extrêmement lourde.

 

David Rodebaugh, le donneur : 

Greffe-visage-3

Lors de l’extraordinaire opération, qui dura 26 heures, plus de 100 personnes travaillèrent en deux équipes. Les médecins retirèrent le visage de Patrick Hardison, avant que le nouveau ne soit connecté à ses structures faciales profondes via le rattachement de nombreuses terminaisons nerveuses, de vaisseaux sanguins et d’os. Enfin, les docteurs re-tendèrent le nouveau visage sur le crâne de leur patient.

 

L’équipe qui a opéré Patrick Hardison : 

Greffe-visage-2

 

L’opération de Patrick Hardison : 

Greffe-visage-8

Pour éviter le rejet de la greffe, très courant dans ce type d’opération, Patrick Hardison dut commencer un traitement à vie d’immunosuppresseurs. Plus d’un mois et demi après l’intervention chirurgicale, le grand brûlé se portait bien et ses médecins estimaient qu’il serait capable, au bout de six mois, de manger une nourriture classique et d’améliorer son élocution. Mais le patient devra tout de même repasser sur le billard en 2016, afin que les docteurs réduisent une partie de son tissu facial, qui sera alors devenu inutile, pour améliorer son apparence.

Pour Patrick Hardison, l’accident qu’il a subi en 2001 ne sera jamais vraiment derrière lui et impactera constamment sa vie. Les médecins estiment ainsi qu’il finira par rejeter la greffe qu’il a subie, et qu’il faudra alors lui administrer de plus puissants immunosuppresseurs, en espérant que tout aille pour le mieux. Mais grâce à l’intervention des docteurs new-yorkais qui l’ont pris en charge, l’ancien pompier de 41 ans peut retrouver une vie à peu près normale. C’est ainsi qu’il a pu, accompagné de ses proches et de certains de ses médecins, se rendre dans un grand magasin pour y acheter des vêtements. Il n’a alors pas ressenti l’extrême anxiété qui l’accompagnait jadis à chacune de ses sorties en public. Jusqu’à son opération, la plus importante greffe de visage jamais réalisée, Patrick Hardison n’osait plus se regarder dans un miroir.

 

Patrick Hardison avant son opération : 

Greffe-visage-5

Greffe-visage-6

Greffe-visage-7

 

Patrick Hardison après son opération : 

Greffe-visage-9

Cette opération chirurgicale est une extraordinaire réussite. D’une part parce qu’elle offre une seconde vie à un grand brûlé, mais surtout parce qu’elle constitue une première mondiale par son importance et sa technicité. Surtout, cette intervention est le symbole d’une médecine qui ne cesse de s’enrichir et devient toujours plus performante. Si les sujets médicaux vous intéressent, découvrez également cet implant capable de se recharger sans fil. Pensez-vous que les progrès de la médecine sont sans limites ou, au contraire, qu’elle restera toujours impuissante à pouvoir guérir une partie des maux de l’Homme ?

Ces articles vont vous plaire

icone dossier

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux