13 186 personnes connectées

El Hierro sera la première île au monde à produire l’intégralité de son énergie de façon autonome

el-hierro-sera-la-premiere-ile-au-monde-a-produire-lintegralite-de-son-energie-de-facon-autonome-une

En utilisant l’éolien et l’hydraulique, El Hierro sera le première île qui réussira l’exploit d’être complètement autonome sur le plan énergétique d’ici la fin de l’année. DGS vous raconte cette incroyable histoire ! 

Cela se passe sur l’île espagnole El Hierro, qui fait partie de l’archipel des Canaries. C’est un morceau de terre de 278 kilomètres carrés qui compte 11 000 habitants. D’ici à la fin de l’année, El Hierro produira 100 % de son énergie avec la particularité d’être entièrement renouvelable. Les conséquences, des économies et une baisse de la pollution. La prouesse vient de la grande centrale hydro-éolienne de Gorona del Viento, qui est actuellement à l’essai en conditions réelles et devrait être inaugurée fin juin. « La centrale introduira l’énergie dans le système de manière progressive, explique Cristina Morales, la porte-parole du bâtiment. Si tout se passe bien, nous pourrons arriver à 100 % de l’énergie de l’île fournie par ce biais à la fin de l’année. »

el-hierro-sera-la-premiere-ile-au-monde-autonome-en-energie2

C’est une très bonne nouvelle, mais El Hierro est bien aidée par son climat et sa position géographique. C’est le lieu idéal pour le lancement d’un projet de production d’énergie renouvelable de par sa taille et sa faible consommation. Les vents y sont très forts et réguliers, de même que les courants marins, ce qui permet une utilisation optimale d’éoliennes et de turbines sous-marines. La centrale coûte 80 millions d’euros et appartient à 60 % aux autorités locales, à 30 % à la société de production d’électricité Endesa et à 10 % à l’Institut technologique des Canaries. L’île sera alors capable de remplacer toutes ses sources de production classiques par de l’énergie produite constamment et de façon propre.

Gorona del Viento ainsi que son parc éolien ont une capacité de 11,5 mégawatts chacun, alors que la consommation de l’île n’en nécessite que 8 aux heures de pointe. Cristina Morales explique que « Le gouvernement a calculé qu’il peut économiser 80 millions d’euros en vingt ans grâce à cette centrale », ce qui ne sera malheureusement pas répercuté sur les factures des habitants étant donné que le prix de l’électricité est identique pour chacun des citoyens espagnols. Ils devraient néanmoins y gagner de manière indirecte puisque la centrale vendra l’électricité produite en trop au gestionnaire du réseau. El Hierro fait partie de la réserve mondiale de la biosphère de l’UNESCO et le fait qu’elle n’émettra plus 18 700 tommes de CO2 et ne consommera plus 6 000 tonnes de fioul par an ne font que renforcer ce statut.

el-hierro-sera-la-premiere-ile-au-monde-autonome-en-energie3

L’initiative qui rend cette île totalement autonome nous a réellement convaincus ! Nous saluons les créateurs de ce projet qui oeuvrent concrètement pour une planète plus propre et plus responsable. Nous espérons que l’exemple d’El Hierro sera très largement suivi et permettra de faire diminuer la pollution sur terre. Est-ce que vous pensez que dans le futur, la France parviendra à être exclusivement alimentée par des énergies renouvelables ?

Ces articles vont vous plaire

— Cousteau

Il faut aimer la vie, même dans ses formes les moins attirantes