12 661 personnes connectées

Ce petit garçon atteint de dystrophie musculaire peut enfin jouer aux jeux vidéo grâce à un hacker

Quelle histoire touchante que celle de ce petit garçon souffrant de dystrophie musculaire. Grâce à l’équipe de Hack a Day, il a pu enfin rejouer aux jeux vidéo à l’aide d’une manette faite avec l’impression 3D. Un moment d’émotion à découvrir comme on en fait rarement !

Thomas est un petit garçon qui souffre de dystrophie musculaire, autrement dit, il perd progressivement le contrôle de ses muscles, rendant chaque geste du quotidien pratiquement impossible à exécuter. Comme beaucoup d’enfants de son âge, Thomas adore jouer aux jeux vidéo mais malheureusement, son handicap l’en empêche.

C’est pourquoi l’équipe de Hack a Day, menée par Caleb Kraft est ainsi venue en aide au garçon pour lui concevoir une manette spécialement imaginée pour son handicap. On doit cet exploit à l’ingéniosité de ce hacker au grand cœur qui, par son talent et sa détermination, a permis au petit Thomas de retrouver un semblant de vie normale.

ce-petit-garçon-atteint-de-dystrophie-peut-enfin-jouer-aux-jeux-video-grace-à-l-impression-3D

ce-petit-garcon-atteint-de-dystrophie-musculaire-peut-enfin-jouer-aux-jeux-video-grace-a-un-hacker7

On aimerait vraiment entendre des histoires comme celle-là plus souvent et on ne peut que saluer la démarche de Hack a Day. Lorsque la technologie se met au service des plus démunis, cela peut créer de vrais moments d’émotion. Pensez-vous que le hacking puisse venir en aide à certaines personnes ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

La culture contribue 7 fois plus au PIB français que l’industrie automobile