12 649 personnes connectées

5 attitudes positives à adopter lors de votre entretien d’embauche pour décrocher le job de vos rêves

Vous avez décroché un entretien pour le job dont vous avez toujours rêvé et vous avez peur de ne pas être prêt ? Pas de panique, DGS partage avec vous 5 attitudes positives à adopter lors de votre prochain entretien d’embauche pour mettre toutes les chances de votre côté. Prenez des notes !

 

1. Faites-vous recommander

jeune-homme-avant-entretien

Inutile de préciser que votre candidature aura incontestablement plus de poids si elle est appuyée par votre ancien supérieur ou par une personne compétente et influente dans le domaine auquel appartient l’entreprise dans laquelle vous postulez. Vous n’avez personne pour vous recommander ? Pas de problème, LinkedIn et votre volonté peuvent vous sauver la mise.

En effet, le réseau social professionnel est un puissant outil de recherche pour trouver d’autres personnes travaillant dans des entreprises similaires à celle que vous convoitez. Choisissez un employé à qui vous enverrez une demande d’entretien, téléphonique ou physique, à titre informatif. Si la personne accepte, elle se proposera a priori d’appuyer votre candidature : vous voilà donc recommandé. Il vous suffit juste de convaincre durant votre échange !

 

2. Montrez que vous savez ce qui vous attend

recruteur-vs-candidat

Vous n’êtes pas tout seul sur le marché et l’entreprise dans laquelle vous postulez ne recevra pas que vous : autant vous démarquer des autres candidats et faire en sorte que l’on se souvienne de vous. Et par « se souvenir de vous », on entend professionnellement parlant : pas la peine d’être déguisé, cela n’a que très rarement un effet positif sur votre candidature. A votre motivation légendaire, ajoutez une bonne dose de connaissance de l’entreprise : montrez que vous maitrisez votre sujet et que vous savez ce qu’on va attendre de vous.

Encore une fois, LinkedIn peut vous être utile : rechercher des personnes travaillant ou ayant travaillé au poste auquel vous postulez. En général, les utilisateurs du réseau social décrivent leurs missions dans les champs réservés à cet effet sur leur profil. Cela vous donnera un bref aperçu des missions qui vous seront proposées et prouvera que vous avez fait des recherches préalables pour arriver fin prêt à votre entretien. De plus, vous pourrez même poser des questions relatives à votre « futur » : cela donnera l’impression aux recruteurs que vous connaissez déjà presque tout de l’entreprise.

 

3. Ayez un discours simple et efficace

face-a-face-entretien

Lorsque le recruteur prononce la célèbre phrase « parlez-moi de vous », beaucoup de personnes sont tentées de reprendre point par point la description de l’offre. Inutile de préciser que ce n’est pas une bonne stratégie. Mettez de côté l’aspect formel de la question et vendez-vous, répondez simplement à la question : qui êtes-vous vraiment et qu’est-ce qui vous rend unique par rapport aux autres ? Pour cela, adoptez un plan en trois parties : votre histoire, vos atouts et vos objectifs. Votre but premier est donc de convaincre votre interlocuteur que vous savez mettre en avant votre valeur ajoutée à travers un argumentaire cohérent, logique et fluide.

 

4. Parlez de vous en citant les autres

recrutement-entretien

Au même titre que la rubrique « avis » d’un site marchand peut vous aider à choisir entre deux produits, utiliser ce que les autres pensent de vous a un effet positif lors d’un entretien. Cela laisse notamment la possibilité au recruteur de vérifier si vous dites vrai en contactant vos précédents employeurs. De ce fait n’ayez pas peur de parler de vos qualités en employant une phrase similaire à « mon ancien patron/collègue disait souvent de moi que j’étais… ». Vous vous valoriserez aussi bien, si ce n’est plus, qu’en énumérant vos atouts un à un.

 

5. Otez à votre recruteur tout doute possible

recruteur-candidat

Inévitablement, le recruteur vous demandera de parler de vos faiblesses. Ne vous laissez pas décontenancer par cette question piège et répondez de façon à transformer vos défauts en qualités. Cela dit, bannissez à tout prix la phrase bateau en laquelle personne ne croit, qui consiste à dire que « vous avez tendance à être trop perfectionniste ». Ne vous éliminez pas prématurément : évoquez plutôt une expérience où une de vos faiblesses vous a joué des tours et expliquez quels moyens vous avez mis en oeuvre pour en venir à bout. Répondre de la sorte montre au recruteur que vous savez reconnaitre vos défauts et agir en conséquence pour corriger le tir.

 

Ces conseils pour réussir à se démarquer lors d’un entretien d’embauche ne sont vraiment pas de trop ! Certains rédacteurs se rendent compte qu’ils ont fait des erreurs et qu’ils auraient pu mieux se vendre lors de leurs précédentes entrevues professionnelles. Maintenant que vous connaissez les 7 attitudes négatives qui pourraient bien vous coûter votre promotion, vous n’avez vraiment plus le droit à l’erreur 😛 ! Et vous, quelles sont vos astuces pour vous démarquer auprès des recruteurs ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Chaque année, les Français jettent 81.000 tonnes de déchets sauvages sur le bord de l’autoroute, les plages et la montagne.