12 706 personnes connectées

Voici Alter, un humanoïde capable de se mouvoir sans aucune programmation !

Le Dr Ishiguro est une célébrité au Japon mais également dans le monde de la robotique, notamment pour ces modèles d’androïde dont le réalisme bluffant nous fait osciller entre admiration et gêne. Il revient sur le devant de la scène avec Alter, un humanoïde porteur d’un réseau de neurones lui permettant de se mouvoir par lui-même.

Au Japon, où la question du vieillissement est un enjeu de taille, la robotique est un marché toujours à la pointe de l’innovation. Le développement lors de ces dernières années d’androïdes toujours plus ressemblant à l’homme a beau parfois mettre mal à l’aise, c’est marché prolifique dans l’archipel qui voit là une main d’œuvre potentielle pour les personnes âgées. L’objectif du Dr Ishiguro est donc de faciliter l’interaction entre la machine et les hommes.

La dernière invention du chercheur japonais, Alter, possède son propre réseau de neurones lui permettant de bouger de manière autonome en fonction de la lecture d’environnement qui l’entoure. En plus d’un ordinateur central, il est donc équipé de pas moins de 42 actionneurs pneumatiques, basé sur le modèle de neurones d’Eugene Izhikevich, reposant sur le schéma basique action/réaction. Le robot analyse l’espace qui l’entoure grâce à des capteurs et selon une série de critères : sons, odeurs, humidité, distances par rapport aux obstacles potentiels. La véritable innovation est qu’Alter peut ainsi établir ses propres mouvements, sans programmation préalable.

Alter (center) , Humanoid robot, press conference, at on July 29, 2016. Hodo-bu Murai reports. YOSHIAKI MIURA PHOTO

alter-robot-reseau-neuronal

Alter, qui a été dévoilé au public au musée Miraikan, constitue une véritable avancée dans le monde de la robotique. Si ses gestes saccadés sont encore loin d’une attitude humaine naturelle, ils vont grandement pouvoir faciliter l’interaction entre la machine et les hommes, surtout une fois appliqués à des secteurs tels que le domaine médical ou l’aide à la personne. Un petit pas pour Alter, un grand pas pour la robotique !

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux