13 428 personnes connectées

5 façons de relancer un potentiel employeur sans être casse-pieds

5-facons-de-relancer-votre-futur-employeur-sans-etre-casse-pied-une

Lorsque l’on envoie des candidatures pour un job, il arrive parfois que nos potentiels employeurs n’aient pas le temps de nous répondre. Pour en avoir le coeur net et pour être sûr de ne pas les déranger, DGS vous présente 5 façons de faire des relances sans passer pour un casse-pieds.

 

Règle n°1 : Quoi qu’il arrive, restez poli

5-facons-de-relancer-votre-futur-employeur-sans-etre-casse-pied-1

Beaucoup de personnes peuvent prendre très à coeur le fait de ne pas recevoir de réponse (favorable ou non) au bout d’un certain temps. Mais cela ne doit pas vous empêcher d’oublier votre sens de la politesse : n’exprimez jamais votre déception ou votre agacement lorsque vous relancez quelqu’un. « Vous ne m’avez pas encore répondu » ou « Cela fait plusieurs jours que vous ignorez mes mails » sont à proscrire. Restez sympathique, montrez que vous savez que votre interlocuteur est potentiellement très occupé, etc. Soyez compréhensif.

 

Règle n°2 : N’en envoyez pas tous les jours

5-facons-de-relancer-votre-futur-employeur-sans-etre-casse-pied2

Si vous voulez passer pour un casse-pieds, c’est peut-être la meilleure solution : harceler jour après jour votre contact jusqu’à ce qu’il vous réponde. Il est reconnu qu’il faut en général attendre une semaine avant d’envoyer une première relance, mais il faut surtout avoir le sens du timing ! Envoyez-la trop tôt et vous serez catalogué comme trop insistant ; envoyez-la trop tard et votre interlocuteur risque de ne plus avoir la moindre idée de qui vous êtes…

 

Règle n°3 : N’hésitez pas à demander si vous devriez arrêter de relancer

5-facons-de-relancer-votre-futur-employeur-sans-etre-casse-pied3

Si cela fait déjà plusieurs semaines que vous relancez quelqu’un, peut-être que la question à se poser est : « Faut-il que j’arrête d’envoyer des mails ? » Dans ce cas, c’est une bonne idée de demander directement à votre interlocuteur si vous devriez arrêter de lui envoyer des messages ou pas. Par exemple : « Je comprends que vous êtes occupé et que vous n’avez pas forcément le temps de répondre à ma candidature. Comme je préfèrerais ne pas vous bombarder de mails, je voudrais savoir si vous êtes intéressé par mon profil. N’hésitez pas à me dire s’il est inutile que je vous relance. »

 

Règle n°4 : Faites-vous remarquer de la bonne façon

5-facons-de-relancer-votre-futur-employeur-sans-etre-casse-pied4

Si vous répondez à une annonce publiée dans la presse ou sur Internet, il est possible que votre candidature soit tout simplement passée inaperçue aux yeux du recruteur. Ce n’est pas très valorisant mais c’est justement à ce moment-là que vous pouvez briller avec une relance qui se fera remarquer ! Pour cela, il faut garder les choses simples, ne pas s’étendre dans un long discours. Restez sympathique, montrez que vous êtes intéressé… Vous pouvez même essayer l’audace et déjà proposer des choses pour montrer que vous êtes motivé.

 

Règle n°5 : N’hésitez pas à bouleverser vos habitudes

5-facons-de-relancer-votre-futur-employeur-sans-etre-casse-pied5

Si vous voyez que vos courriers ne touchent pas suffisamment votre interlocuteur, n’hésitez pas à les reformuler régulièrement. Le fond sera là : vous voulez des nouvelles de votre candidature ; mais la forme peut changer d’un mail à un autre. De plus, si vous envoyez le même mail, à la même heure, le même jour de la semaine pendant un mois sans recevoir de réponse, cela peut vouloir dire que ce n’est pas le bon moment ! N’hésitez pas à changer le rythme de vos envois, votre contact aura peut-être plus de temps pour vous répondre.

 

Nous avons beaucoup apprécié ces quelques règles qui peuvent être utiles afin de recevoir une réponse à sa candidature ! À la rédaction, la plupart d’entre nous ont déjà été dans cette situation et beaucoup craignaient de devoir relancer des recruteurs. On espère que ces conseils seront utiles pour décrocher le job de vos rêves ^_^. Et vous, avez-vous d’autres conseils à partager avec nos lecteurs ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux