— Daniel Tadevosyan / Shutterstock.com

Lors de la Journée internationale des femmes, ayant eu lieu ce dimanche 8 mars 2020, l’association Zéromacho a lancé l’appel “Des hommes parlent aux hommes”. Une nouvelle campagne enfin mise en place par des hommes et adressée aux hommes.

L’association Zéromacho

La Journée internationale des femmes du 8 mars a également été l’occasion pour l’association Zéromacho de lancer son nouvel appel “Des hommes parlent aux hommes”. Mais qu’est-ce que réellement Zéromacho et en quoi consiste-t-elle ?

Cette association est un réseau international d’hommes de n’importe quel âge, pays ou profession. Chacun d’entre eux lutte contre le machisme, la prostitution et pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Zéromacho veille quotidiennement à sensibiliser les hommes du monde entier aux comportements sexistes. Elle tente de se battre au mieux pour la pénalisation des clients de la prostitution.

Messieurs, on va pas se mentir, pour que les choses changent, il va falloir qu’on change”

Cette nouvelle campagne a été illustrée par l’association à l’aide de trois vidéos réalisées en collaboration avec Madame Bovary, une agence de communication, qui illustrent trois scènes différentes de la vie quotidienne et qui dénoncent des violences sexuelles et sexistes, trop souvent banalisées, voire ignorées. Ces vidéos sont commentées par des voix masculines, comme si elles s’adressaient à des proches hommes ou bien des inconnus. Chacun devrait se sentir concerné en les regardant et se rendre compte des conséquences des comportements sexistes. La campagne est également illustrée par la phrase suivante : “Messieurs, on va pas se mentir, pour que les choses changent, il va falloir qu’on change”.

Cet appel du 8 mars a pour ambition de passer à une seconde phase de communication qui vise, après l’étape de l’indignation, à modifier les comportements machistes dus à une structure sociétale patriarcale. Tous les hommes, de toutes conditions et de tous âges, ont été structurés par l’idéologie de la domination masculine, et ce, jusque dans les moindres interactions avec les femmes, visibles tant dans la sphère privée que publique. L’objectif de la campagne est d’essayer d’établir une connivence avec les hommes pour mieux dénoncer la violence des comportements machistes et de situations fréquentes du quotidien, qui s’avèrent être du harcèlement ou des violences sexistes ou sexuelles. Il s’agit de s’adresser aux hommes sur le ton d’une certaine fraternité toxique (on va pas se mentir…), pour passer ensuite à une fraternité bienveillante, et tenter de changer leurs comportements envers les femmes”, comme le rapporte Zéromacho dans un communiqué de presse

Ainsi, la nouvelle campagne de Zéromacho vise avant tout à montrer aux hommes qu’il est primordial d’agir et de prendre conscience de l’ampleur du sexisme. Un message qui devrait toucher tous les hommes, mais également les femmes. Cet appel du 8 mars marque-t-il donc le début d’une réelle prise de conscience masculine en matière de sexisme ? 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de