La prochaine génération de Wi-Fi arrive à grands pas. La Commission fédérale américaine des communications (FCC) vient en effet de valider l’ouverture prochaine d’une bande de 6 GHz pour les routeurs et appareils sans fil ordinaires.

Moins d’interférences et un débit décuplé

L’ouverture de cette bande de 6 GHz constitue l’une des plus grandes améliorations de l’histoire de la technologie Wi-Fi, qui profitera tant au grand public qu’aux entreprises en offrant des taux de transfert beaucoup plus rapides. À l’heure actuelle, les routeurs Wi-Fi fonctionnent tous sur deux bandes (2,4 GHz et 5 GHz), mais un nombre d’appareils sans fil en constante augmentation provoque des encombrements, qui ont une incidence sur les taux de transfert de données.

C’est précisément ici qu’intervient le Wi-Fi 6E, qui promet de décongestionner le trafic grâce une gamme de fréquences beaucoup plus étendue. Ce nouveau spectre de 1 200 MHz ouvre en effet une voie près de cinq fois plus large, ce qui signifie que davantage d’appareils sans fil pourront se connecter en même temps, sans risquer de saturer la bande passante.

Selon la FCC, le Wi-Fi 6E réduira donc largement les risques d’interférence et offrira également des taux de transfert de données jusqu’à 2,5 fois plus rapides que ceux offerts par la norme actuelle (1 à 2 Go/s, soit les débits attendus pour les nouveaux réseaux 5G).

— sdecoret / Shutterstock.com

Les premiers appareils grand public compatibles prévus pour 2021

Si cette nouvelle norme s’avère particulièrement prometteuse, il faudra toutefois patienter encore un moment avant de pouvoir en profiter. Elle impliquera l’utilisation de dispositifs compatibles, actuellement en cours de développement (une simple mise à jour des routeurs actuels ne permettra donc pas d’en profiter) et son déploiement a pour l’instant uniquement été approuvé pour le territoire américain.

Récemment, Qualcomm, géant du secteur mobile, a indiqué concevoir de nouvelles puces compatibles Wi-Fi 6E, tandis que des firmes comme Broadcom, Linksys ou Netgear, spécialisées dans la production de dispositifs et routeurs Wi-Fi, prévoient de proposer des appareils grand public exploitant ce large spectre de fréquences courant 2021.

À l’heure actuelle, l’utilisation de la bande de fréquence 6 GHz n’est pas encore autorisée en Europe, mais l’Union européenne planche actuellement sur la question et pourrait emboîter le pas aux États-Unis dans les mois qui viennent.

10
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
8 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
10 Auteurs du commentaire
BlackKnightBiteMarie-Claire BORELHugoYou pla boom Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Acoulon
Invité
Acoulon

Encore des ondes encore plus dévastatrices visiblement !!! Quand, l’homme comprendra t-il qu’il faut revenir à des fonctionnements plus naturels et ne pas sans cesse aller vers plus de destructions sous couvert de progrès ? Il faut se réveiller et que chacun fasse un pas vers ce retour en arrière… Lire la suite »

vVDB
Membre
vVDB

Et réduire la consommation de data. Les applications se suffisaient de EDGE, Elle avaient été conçues pour exploiter habilement ce faible débit ! Il faut mettre en place un indicateur pour mettre en avant les applications les plus optimisée. Que penser d’Orange Bank qui change de photos à chaque nouvelle… Lire la suite »