— ANDREI SALAUYOU / Shutterstock.com

Une nouvelle théorie suggère que les civilisations extraterrestres pourraient utiliser des planètes errantes comme moyen de transport, pour atteindre, explorer et coloniser de nouveaux systèmes planétaires.

Auto-stop cosmique

Même à la vitesse de la lumière, il faudrait plus de quatre ans pour atteindre le système stellaire le plus proche. Inutile de dire que quitter son système hôte constituerait un sacré défi. Mais selon un nouvel article publié dans l’International Journal of Astrobiology, une civilisation suffisamment avancée pourrait y parvenir en utilisant une planète entière comme vaisseau spatial géant.

Cela s’est d’ailleurs peut-être déjà produit « accidentellement » quelque part dans le cosmos, avec des planètes vagabondes possédant des océans souterrains favorables au développement de formes de vie extraterrestres.

« Les astronomes soupçonnent depuis longtemps que le nuage de Oort [région enveloppant le Système solaire] puisse abriter de minuscules planètes vagabondes glacées », explique Irina Romanovskaya, professeure au Houston Community College et auteure de la nouvelle étude.

« Ces mondes sont susceptibles d’offrir une gravité de surface constante, ainsi que de grandes quantités d’espace et de ressources, notamment de l’eau pouvant être consommée ou utilisée pour se protéger des radiations spatiales pour celles qui abritent des océans, en surface ou souterrains », poursuit la chercheuse. « Si un monde s’avérait trop hostile, il est probable que des civilisations avancées disposent déjà de technologies telles que des réacteurs à fusion pour les rendre habitables. »

— Zakharchuk / Shutterstock.com

Un défi de taille

Si Romanovskaya estime que les « auto-stoppeurs cosmiques » pourraient jeter leur dévolu sur des mondes vagabonds semblables à Sedna, planète naine du Système solaire à l’orbite excentrique, leur noyau pourrait finir par manquer de chaleur et ne plus pouvoir maintenir d’éventuels océans d’eau liquide. Sans parler du fait qu’ils seraient également très éloignés de toute autre ressource indispensable à la survie d’une civilisation.

Par conséquent, au lieu de s’y établir de façon permanente, les civilisations extraterrestres les utiliseraient comme moyen de transport interstellaire pour atteindre et coloniser d’autres systèmes planétaires.

Cette théorie soulève également la possibilité intrigante pour les chercheurs du SETI de tenter de repérer les techno-signatures susceptibles d’être produites par les civilisations extraterrestres utilisant des planètes errantes pour la migration et la colonisation interstellaire, et potentiellement s’inspirer de leurs stratégies, au cas où le Soleil menacerait la Terre en se transformant en une géante rouge dans un avenir lointain.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Hannibal
Hannibal
20 jours

A voir The Wandering Earth, un film sous estimé 🙂