Le 29 avril 1945, les Françaises votent pour la première fois. Longtemps après les Britanniques, les Allemandes ou les Norvégiennes, ce droit a été un combat de tous les instants. Dès Olympe de Gouges, durant la Révolution française, et sa Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, ce droit de vote a failli leur être accordé durant la Commune de Paris en 1871. Malgré l’importance qu’elles prennent lors de la Première Guerre mondiale, ce droit ne leur est toujours pas accordé, contrairement à leurs voisines européennes. C’est en 1944 que, reconnaissant leur bravoure lors de la Résistance, elles reçoivent finalement ce droit acquis de haute lutte. Les décennies suivantes sont une succession de victoires : contraception, avortement, travail, reconnaissance… Malgré le long chemin restant à parcourir, la bataille menée par les féministes a permis d’immenses avancées.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de