Le 8 juin 1783, le volcan Lakagígaren en Islande s’est réveillé, provoquant de fait une éruption dont les conséquences étaient alors presque inimaginables. En effet, cette éruption eut des répercussions sur toute l’Europe, et elle est encore aujourd’hui la catastrophe naturelle la plus grave qu’ait connue l’Islande. Si le lien entre une éruption en Islande et le déclenchement de la Révolution française nous paraît un peu singulier, nous ne pouvons cependant nier l’existence de cet effet papillon, qui nous mena jusqu’au 14 juillet 1789. En premier lieu parce que cette éruption en Islande engendra un épais brouillard qui se répandit à travers l’Europe, provoquant des milliers de morts durant 1783 et l’hiver 1784.

Alors que le roi de France Louis XVI possédait encore les faveurs du peuple, le royaume fut à l’hiver 1783 touché par un froid polaire. La France connut à la suite de cet hiver une des situations météorologiques très difficiles avec des pluies diluviennes en 1785, ce qui engendra une chute des prix des produits agricoles et par conséquent une pauvreté dans les campagnes, suivies d’épisodes de sécheresse accompagnés de très violents orages de grêle en 1788 qui détruisirent les récoltes. De fil en aiguille, cela contribua de manière significative à la pauvreté et à la famine, facteurs importants de la révolte des paysans et qui, ensuite, engendra la naissance de la Révolution française en 1789. 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de