Voici ce qu’il se passerait si un drone percutait un avion…

Pour démontrer à quel point les appareils de loisirs survolant les aéroports peuvent être nocifs, des chercheurs américains ont réalisé une expérience reproduisant la collision d’un drone avec une aile d’avion.

Pour cette expérience présentée lors du récent sommet académique sur les systèmes sans pilote de l’Université de l’Ohio, un drone disponible dans le commerce a été projeté sur l’aile d’un avion léger Mooney M20 à environ 380 kilomètres à l’heure.

Et surprise, les dégâts causés par le petit engin furent beaucoup plus importants que prévus, « son énergie et sa masse se sont conjuguées pour créer des dommages importants à l’aile », souligne Kevin Poorman, chercheur principal de l’enquête.

Pour établir une comparaison, l’expérience a été répétée avec un modèle en gel similaire en poids et en vitesse à un oiseau, mais dans une partie différente de l’aile.

« L’oiseau a causé des dommages plus apparents au bord d’attaque de l’aile, mais le [drone] a pénétré plus profondément dans l’aile et a endommagé le longeron principal, ce que l’oiseau n’a pas fait, explique Kevin Poorman.

Résultat de cette expérience : cette impressionnante vidéo à grande vitesse qui démontre bien le danger que représentent ces petits appareils pour l’espace aérien.

 

Le monde a commencé sans l’homme et il s’achèvera sans lui.

— Claude