bélugas océan
― JohnL / Shutterstock.com

Vous voulez vous rafraîchir en ces fortes chaleurs ? Le navire de recherche Delphi, au Canada, a ce qu’il vous faut : vous pouvez observer virtuellement des dizaines de milliers de bélugas. Explications.

Depuis le 15 juillet dernier, Journée de la glace de l’océan Arctique, le navire de recherche Delphi diffuse en direct un flux de bélugas nageant au niveau de l’estuaire de la rivière Churchill, où elle se jette dans la baie d’Hudson, dans le nord-est du Canada. Ce suivi virtuel est possible grâce à un partenariat entre l’organisation de conservation de l’Arctic Polar Bears International et explore.org. L’objectif : susciter l’intérêt de tous pour la glace des mers et sensibiliser sur son importance pour l’écosystème arctique. « C’est à l’océan ce que le sol est à la forêt », a affirmé à Live Science Alysa McCall, directrice de la sensibilisation à la conservation et scientifique de Polar Bears International.

Deux caméras sont installées à bord du bateau : une sur le pont et l’autre sous le bateau. Elles offrent ainsi différentes vues de cette population florissante de bélugas. Elles permettent même de capturer les sons émis par ces animaux.

Certaines populations de bélugas sont aujourd’hui en voie de disparition. Heureusement, « celle qui migre dans la baie d’Hudson chaque année est d’une taille saine », a rassuré Stephen Petersen, directeur de la conservation et de la recherche à l’Assiniboine Park Conservancy du Canada et directeur du projet de science citoyenne Beluga Bits. L’un des objectifs des caméras est d’ailleurs de maintenir la santé de cette population de bélugas. « Nous voulons renforcer la surveillance afin que si des menaces apparaissent ou si cette population change, nous puissions le voir avant d’arriver à un point critique. »

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments