YouTube

Il y a quelques jours, la vidéo d’un béluga jouant au ballon de rugby avec des hommes est devenue virale. Mais l’histoire qui se cache derrière cet animal s’est avérée tragique.

Une vidéo amusante devenue virale mais qui cache une triste histoire

C’est une vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux. Postée le 6 novembre dernier sur Facebook, on peut y voir un béluga qui s’amuse à ramener un ballon de rugby à des supporters sud-africains qui se trouvent à bord d’un bateau en Norvège. La vidéo a fait plus de 2,4 millions de vues en moins d’une semaine et a amusé de nombreux internautes.

Pourtant, ces images, aussi mignonnes soient-elles, cachent une triste réalité. L’animal est en fait bien connu. Il se prénomme Hvaldimir et a été découvert il y a quelques mois à Tufjord, un village au nord de la Norvège. Il portait alors un harnais avec l’inscription « Equipment St Petersburg » sur lequel était accroché une caméra ou un appareil photo.

Un comportement qui n’est pas dans l’habitude de celui des baleines

La vidéo a attiré l’attention de plusieurs scientifiques, qui n’ont pas trouvé le comportement de l’animal normal : « Les bélugas sont incroyablement intelligents et sociables mais les vraies baleines sauvages n’ont pas l’habitude du rugby. Elles ne savent pas quoi faire avec une balle si vous leur en lancez une », déclare Ferris Jabr, un journaliste scientifique pour la revue Scientific American et pour le New York Times.

Le harnais qu’il portait lorsqu’on l’a découvert laisse penser que l’animal se serait échappé d’une base militaire russe où il aurait été entrainé. Une hypothèse qui n’a cependant jamais été confirmée mais la marine russe a en effet l’habitude d’entraîner des animaux marins. Selon Le Figaro, l’animal aurait aussi pu s’échapper d’un parc aquatique ou d’un programme d’étude.

« C’est probablement Hvaldimir, un cétacé autrefois en captivité qui aurait pu échapper à un programme militaire russe. Seul, souffrant de malnutrition et blessé, H. sillonne les mers en quête de nourriture et de l’attention des gens« , conclut Ferris Jabr.

Il est incapable de chasser et de se nourrir seul

Depuis qu’il est apparu au printemps dernier, Hvaldimir a été gardé en captivité car il est incapable de se nourrir seul. Actuellement, un groupe de personnes s’occupe régulièrement de lui, le surveille et le nourrit.

Le cétacé a eu l’habitude d’être nourri par les hommes, c’est pourquoi il ne sait pas chasser. Il ne cesse de rechercher l’attention des humains et les interactions : « La vidéo a été partagée des centaines de milliers de fois. Mais ce n’est pas une représentation adorable ou inspirante des relations entre les espèces », conclut Ferris Jabr.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de