pierre-romaine
Image d’illustration — Gorodenkoff / Shutterstock.com

Près de Venise, dans le nord de l’Italie, des chercheurs ont fait une rare découverte : une pierre précieuse romaine avec une gravure d’une figure mythologique. Explications.

Une découverte rare dans un environnement sous-marin

Cette pierre précieuse romaine a été découverte par des chercheurs de l’université Ca’ Foscari de Venise à l’occasion d’une plongée d’excavation à Lio Piccolo, un village situé au nord de la ville. À l’aspect coloré et rayé, elle semble être gravée d’une figure mythologique.

« Il s’agit d’une découverte rare, en particulier dans un environnement sous-marin. Ce n’est pas la première découverte de ce type dans cette région, ce qui suggère que c’est un endroit qui était autrefois visité par de riches Romains », a expliqué le professeur Carlo Beltrame, qui a dirigé les fouilles avec la Dr Elisa Costa. « Dans un environnement lagunaire, c’est une trouvaille plutôt rare. À ce jour, nous avons deux autres pierres précieuses trouvées à Torcello et à Barena del Vigno. »

L’endroit où la pierre précieuse a été découverte semble être une ancienne villa prestigieuse. « À côté de cette trouvaille, il y a un dallage en brique posé sur des poteaux, de nombreux fragments de fresques précieuses et quelques fragments de mosaïque en noir et blanc qui, dans les années 1980, ont incité le découvreur de ce site, l’archéologue amateur Ernesto Canal, à l’interpréter comme une prestigieuse villa », a également déclaré Carlo Beltrame. « Le bassin et les plans d’étage offrent un repère précieux, car bien datés, pour l’étude des variations de la mer et des affaissements locaux. »

Découvrir ses racines

« Des découvertes comme celle-ci donnent des réponses aux Italiens et les aident à découvrir leurs racines », a précisé Alberto Ballarin, conseiller pour la culture. « La découverte de la pierre précieuse d’agate est une autre pièce qui confirme l’importance de continuer à financer des projets de recherche afin de définir une identité de la région et de la communauté de Cavallino-Treporti dans le passé. La collaboration avec le professeur Beltrame se concrétise également avec la diffusion scientifique des découvertes archéologiques sous-marines du lagon nord. »

Par ailleurs, il faut savoir que cette région du monde était une zone de pêche florissante. Les fouilles sous-marines aident ainsi les archéologues à comprendre son histoire. Pour rappel, des pierres précieuses, perdues il y a 2 000 ans, ont été retrouvées près du mur d’Hadrien.

S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
skutnik
skutnik
8 mois

La Déesse en balade