— Vincent van Gogh – La Vigne rouge

Bien qu’il soit aujourd’hui l’un des artistes phares et les plus connus, Van Gogh était particulièrement méprisé à son époque. En effet, saviez-vous que cet artiste n’a pu réussir à vendre qu’un seul et unique tableau de son vivant ?

La Vigne rouge : voici le nom de l’unique tableau que Van Gogh a vendu publiquement de son vivant. Aussi connue sous le nom de La Vigne rouge à Montmajour, cette œuvre est une peinture à l’huile réalisée en novembre 1888 à Arles. 

Ce tableau représente des vendanges dans la campagne arlésienne. Particulièrement colorée, elle met en avant l’opposition entre le violet et le jaune, faisant alors écho au fauvisme, courant de peinture expressionniste né en France vers 1903 pour finalement s’achever dès 1910. Par ailleurs, il faut savoir que le monde de la viticulture est touché par les ravages du phylloxéra à la fin du XIXe siècle. La représentation d’un affaissement des rameaux sur le sol pourrait donc être un signe de la progression de cette épidémie. 

La Vigne rouge a pu être exposée pour la première fois au Salon annuel du groupe des XX – cercle artistique d’avant-garde fondé à Bruxelles en 1883 par Octave Maus – en 1890 à Bruxelles. C’est à cette occasion que le tableau est vendu, soit à peine quelques mois avant le suicide de Van Gogh. Il y est vendu pour la somme de 400 francs, soit environ 800 ou 850 euros, à Anna Boch, peintre impressionniste membre du groupe des XX et également mécène d’art belge. Puis, l’œuvre fut acquise par Sergueï Chtchoukine, collectionneur d’art russe, en 1906 après que la collection d’Anna Boch s’est dispersée. La collection de celui-ci a ensuite été nationalisée. C’est la raison pour laquelle La Vigne rouge fut finalement entreposée au musée des beaux-arts Pouchkine à Moscou.

Toutefois, il se pourrait que Van Gogh ait également vendu une autre toile par lui-même : dans une lettre destinée à son frère Théo, il évoque effectivement avoir vendu pour 20 francs un portrait, et ce, probablement au début de l’année 1888.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de