― BaLL LunLa / Shutterstock.com

Diverses campagnes de vaccination sont en cours dans plusieurs pays du monde. Thierry Breton, le commissaire au Marché intérieur, a déclaré jeudi dernier lors d’une conférence de presse avec le ministre italien du Développement économique, Giancarlo Giorgetti, que l’Union européenne devrait pouvoir vacciner tous les Européens d’ici la fin de l’été.

L’Europe : le premier continent producteur de vaccins

L’UE estime que tous ses citoyens pourront être vaccinés d’ici la fin de l’été : « La situation sur les vaccins est rassurante. C’est un défi énorme et pourtant nous avons réagi avec une grande rapidité. J’ai extrêmement confiance dans la capacité de l’Europe à livrer les vaccins plus rapidement, et je pense que d’ici la fin de l’été nous pourrons vacciner tous les citoyens européens », a assuré le commissaire au Marché intérieur devant les médias.

Selon lui, l’Europe serait le premier continent pour la production de vaccins contre le Covid-19, avec une capacité de production de deux à trois milliards de vaccins par année. « D’ici la fin de l’année, l’Europe sera en mesure de produire 2-3 milliards de vaccins par an. L’Europe est le premier continent pour la production de vaccins, viennent ensuite les États-Unis avec deux milliards. Entre l’Union européenne et les États-Unis, on pourra compter sur 5 milliards de vaccins par an pour le monde entier. » Pourtant, seulement 6,1 % des Européens ont reçu une injection, contre 17,1 % des Américains ou 57 % des Israéliens, selon Le Monde.

Il faut accélérer les vaccinations

Le même jour, les dirigeants de l’Union européenne se sont réunis pour discuter des moyens de lutter contre les nouveaux variants du Covid-19, et des mesures à prendre pour accélérer les vaccinations afin de sauver l’industrie du tourisme d’un nouvel été catastrophique, tout en sachant que le virus ne risque pas de disparaître du jour au lendemain.

Ils ont donc convenu de maintenir des mesures strictes sur la vie publique et les déplacements pour empêcher la propagation des nouveaux variants. En outre, ils ont également décidé de continuer de travailler sur des certificats de vaccination. Enfin, Charles Michel, le président du Conseil européen, a également indiqué que celui-ci souhaitait davantage de prévisibilité et de transparence de la part des laboratoires qui n’ont pas pu livrer les volumes de vaccins convenus.

Selon la Commission européenne qui est en charge des commandes de vaccins, 51,5 millions de doses auraient déjà été livrées à travers l’Europe et 29,17 millions d’entre elles auraient été administrées.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de