— onephoto / Shutterstock.com

À l’ère de la pandémie de Covid-19, le télétravail est devenu partie intégrante du quotidien d’un grand nombre de salariés. En effet, les mesures prises pour éviter la propagation du virus ont obligé les entreprises à faire travailler leurs employés à la maison. Maintenant que le rythme du télétravail s’est installé, certains envisagent de le rendre permanent et c’est notamment le cas de Twitter.

Une décision pour assurer la satisfaction de tous

Dans un article de blog, Twitter a officiellement annoncé que la société allait donner à ses employés le droit de travailler à domicile en télétravail, même après la disparition du coronavirus et des mesures de sécurité qui y sont liées. Twitter n’a pas oublié de noter qu’elle a été l’une des premières entreprises à adopter le télétravail au mois de mars, et qu’elle compte ainsi continuer dans cette voie. Par ailleurs, la société basée à San Francisco a également déclaré qu’il est peu probable qu’elle ouvre les portes de ses bureaux avant le mois de septembre.

Ils ont expliqué que la réouverture des bureaux se fera de manière progressive et uniquement quand la situation le permettra. « Nous étions particulièrement bien placés pour réagir rapidement et permettre aux gens de travailler à domicile étant donné notre accent sur la décentralisation et le soutien d’une main-d’œuvre répartie capable de travailler de n’importe où. Les derniers mois ont prouvé que nous pouvons faire en sorte que cela fonctionne », a déclaré Jennifer Christie, responsable des ressources humaines de Twitter, dans l’article de blog.

« Donc, si nos employés sont dans un rôle et une situation qui leur permettent de travailler à domicile et qu’ils veulent continuer à le faire pour toujours, nous y arriverons », a-t-elle ajouté. Le PDG de Twitter, Jack Dorsey, a ainsi envoyé à ses employés un e-mail déclarant qu’ils pouvaient continuer à travailler à domicile pour toujours, s’ils le souhaitaient, a rapporté BuzzFeed. Pour l’instant, Twitter n’a pas précisé si cette nouvelle mesure s’applique à tous les employés, ou si certains devront tout de même reprendre leur travail dans les locaux de l’entreprise.

Le travail à domicile : une option qui ne fait pas l’unanimité

Twitter a cependant précisé que travailler à la maison n’est pas obligatoire une fois la pandémie terminée. « Autrement, nos bureaux les accueilleront de manière chaleureuse avec certaines précautions supplémentaires lorsque nous estimerons qu’il ne sera pas risqué d’y retourner », a expliqué Jennifer Christie. Outre le fait de travailler dans les bureaux de l’entreprise, Twitter a également annulé tous les voyages d’affaires, réunions et autres évènements nécessitant des déplacements pour l’année en cours.

Il est à savoir que d’autres géants de la technologie comme Google et Facebook ont pris des mesures similaires, mais la décision de Twitter est le changement le plus radical entraîné par la pandémie de Covid-19. En effet, les deux entreprises de la Silicon Valley n’ont autorisé le travail à domicile que jusqu’en fin d’année 2020. En revanche, toutes les entreprises ne souhaitent pas favoriser le travail à domicile au-delà du nécessaire. C’est notamment le cas d’Apple. Les employés du siège social d’Apple à Cupertino ont en effet été informés qu’ils devraient probablement retourner travailler progressivement dans les bureaux d’Apple Park d’ici la fin du mois de mai, a rapporté Business Insider.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de