— Vdovichenko Denis / Shutterstock.com

Si consulter votre fil d’actualité Twitter, soit pour vous informer, soit pour suivre en direct les nouvelles tendances qui émergent du réseau social, est ancré dans vos habitudes quotidiennes, alors l’information qui suit devrait vous intéresser. Twitter a en effet confirmé que les utilisateurs d’Android pouvaient, suite à une faille de sécurité, voir leurs données rendues vulnérables, et devenir ainsi des cibles de choix pour les hackers les plus avisés…

C’est le blog nommé Twitter Privacy Center qui a pointé du doigt le problème de sécurité sur son compte officiel. Suite à une faille de sécurité concernant l’application Twitter disponible sur Android, les pirates informatiques pourraient bénéficier d’un accès facilité à votre compte, et ainsi visualiser vos informations de compte privées, telles que informations concernant votre localisation, ou même vos tweets privés mais également « prendre le contrôle de votre compte pour y publier des tweets ainsi qu’envoyer des messages privés depuis celui-ci ». Une perspective inquiétante pour les millions d’utilisateurs quotidiens de l’application…

Une mise à mal du système de sécurité que le réseau social explique par « un processus compliqué impliquant l’insertion d’un code malveillant dans les zones de stockage restreintes de l’application Twitter » a rapidement été prise en charge et corrigée. Un post émanant de l’équipe d’assistance Twitter a par ailleurs précisé que le problème avait été corrigé pour la version 7.93.4 d’Android, sortie en novembre sur KitKat, mais également sur la version 8.18, sortie en octobre pour Lollipop et les versions plus récentes encore…

Si les utilisateurs de l’application iOS ne sont pas concernés par cette bévue, le réseau social conseille donc à tous les utilisateurs Android de réaliser une mise à jour vers la dernière version au plus vite. Selon le réseau social, aucune preuve de l’exploitation de la faille de sécurité n’a été officiellement recensée, mais de nombreux emails ont néanmoins été envoyés aux utilisateurs les plus à risque pour les inviter à effectuer une mise à jour de leur application dans les plus brefs délais. Plus de peur que de mal, donc… Cependant, cet incident met à nouveau en lumière l’importance capitale de la sécurisation de nos données privées, parfois négligée par les plus grands réseaux sociaux…

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de