Dans le milieu artistique, le bois fait partie des matériaux les plus souvent utilisés. C’est d’ailleurs le matériau de prédilection de Henrique, un artiste brésilien, qui a réalisé une oeuvre absolument titanesque en créant tout un réseau de tunnels ressemblant à des racines dans un musée. DGS vous fait découvrir cette réalisation sinueuse.

Spécialiste du bois et maniant ce matériau comme personne, Henrique Oliveira (dont DGS vous a déjà parlé précédemment) a récemment dévoilé son plus important travail en date. Baptisée Transarquitetonica, son oeuvre consiste en une installation gigantesque en plein coeur du Museu de Arte Contemporanea da Universidade de Sao Paulo, au Brésil, où elle sera exposée jusqu’au mois de novembre 2014.

Pour bâtir ces tunnels tortueux qui ressemblent à d’immenses racines enchevêtrées, Henrique a d’abord procédé à la construction d’un « squelette » en métal et en bois. Il a ensuite collecté des dizaines et des dizaines de plaques de contreplaqué qu’il a travaillées pour créer les couches intérieures et extérieures de son installation. Il explique : « C’est du bois qui a été pris à la nature, qui a été coupé sous forme de structures géométriques et qui ont été utilisées par la société puis jetées. Moi je les reprends et je construis quelque chose avec, je crée de vraies formes naturelles. Je ramène l’aspect de l’arbre au matériau. Ce n’est pas juste un objet, c’est une expérience. »


Wouah, cette immense installation est vraiment impressionnante ! À voir les clichés pris à l’intérieur des tunnels en bois, on a l’impression de se retrouver en plein milieu d’un réseau de racines souterraines, c’est saisissant. Au bureau, nous sommes tous fans de cette forme d’art contemporain et on salue le travail monumental qu’Henrique a accompli. Et vous, oseriez-vous vous engouffrer à l’intérieur de ces tortueux tunnels en bois ?

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de