Samedi dernier, les îles Tonga du Pacifique Sud ont subi l’éruption du volcan Hunga Tonga. Les habitants des îles ont fui vers les hauteurs pour échapper au tsunami provoqué par la puissante éruption. Les autorités ont relevé d’importants dégâts, ainsi que le décès de deux personnes noyées au Pérou, qui se trouve à 10 000 kilomètres de là.

Une puissante onde de choc

L’onde de choc provoquée par l’éruption a été ressentie à 17 000 kilomètres du volcan. Des vagues de 1,2 mètre de hauteur ont également déferlé sur Nuku’alofa, la capitale des Tonga. Les habitants n’ont ainsi eu d’autres choix que de fuir vers les hauteurs, laissant leurs maisons inondées.

« C’était une énorme explosion. Le sol a tremblé, la maison entière était secouée. Ça venait par vagues. Mon jeune frère pensait que des bombes explosaient près de chez nous », a témoigné Mere Taufa, une habitante des Tonga. Celle-ci a ajouté que l’eau avait envahi leur maison quelques minutes plus tard.

Les effets de l’éruption du volcan ont été ressentis dans l’ensemble du Pacifique. Les vagues ont notamment touché les côtes japonaises, californiennes et péruviennes. Au Pérou, deux femmes ont été retrouvées mortes sur la plage de Naylamp à Lambayeque à cause de ces vagues anormales.

Des dégâts importants

Ce lundi, la Nouvelle-Zélande a envoyé un avion de reconnaissance aux îles Tonga pour évaluer l’impact de l’éruption et du tsunami sur les îles à faible élévation. Cependant, très peu d’informations ont été récoltées par l’équipe de reconnaissance. D’après la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern, des bateaux et de gros rochers auraient été rejetés sur le rivage de la capitale, qui est couverte d’un épais nuage de cendres volcaniques.

L’Australie aurait également proposé d’envoyer un avion de surveillance et préparerait des denrées humanitaires essentielles pour les habitants de l’archipel. En outre, d’autres pays et organisations ont indiqué qu’ils étaient prêts à soutenir les îles Tonga, à savoir les États-Unis, l’Organisation mondiale de la santé et l’Agence des Nations unies pour l’enfance.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments