Trump vient de dévoiler son budget pour 2018 : un véritable danger pour les sciences

Les États-Unis continuent de subir les conséquences de l’élection de Donald Trump. Le président américain a décidé de s’attaquer à un nouvel ennemi : la science. Son projet de budget pour 2018 prévoit des coupes drastiques dans les secteurs scientifiques, et tout particulièrement dans la médecine, de quoi fortement inquiéter le personnel concerné.

2017 DERNIÈRE ANNÉE DE RÉPIT POUR LA SCIENCE ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le budget américain de 2017 a été particulièrement favorable pour la science. Profitant du fait que les républicains n’étaient pas en position d’avoir la super-majorité de 60 sénateurs nécessaires pour voter le budget, les démocrates, connus pour être « pro-science », ont pu faire passer de nombreuses mesures positives pour ce secteur.

Ainsi, les budgets de la NASA, du National Institute of Health ou encore de la National Science Foundation ont été augmenté et la recherche pour les énergies renouvelables s’est même vue confiée une enveloppe de 17 millions de dollars supplémentaires. Mais voilà, si le budget 2017 a réussi à défendre la science, celui de 2018 risque d’être totalement différent.

LA MÉDECINE EST TOUT PARTICULIÈREMENT TOUCHÉE

Donald Trump et son administration se sont toujours ouvertement positionnés comme étant « anti-scientifique ». Le président qui remet en cause les notions de vrai et de faux avec ses « fake news », a donc décidé de s’attaquer aux budgets des différents domaines scientifiques et revient sur les mesures du budget 2017. Au programme : des coupes massives et notamment pour la médecine. Le National Institue of Health tout comme le programme national de lutte contre le cancer et le programme national de recherche sur les maladies mentales, perdraient chacun près de 20 % de leurs budgets.

Ce sont près de 192 millions de dollars pour la recherche nutritionnelle et la nourriture saine et plus de 72 autres millions pour le handicap, qui sont purement et simplement supprimés des lignes du budget. Dans le même temps, le budget de la Défense, lui, se voit augmenter de 60 millions de dollars. A cela, s’ajoute aussi des mesures contre les autres domaines scientifiques. L’agence de protection environnementale perd par exemple 31 % de son budget actuel.

LA RÉSISTANCE SCIENTIFIQUE S’ORGANISE

Si en 2017, la science avait été sauvée par le Congrès, rien ne dit qu’il en sera de même pour le nouveau budget. En attendant un éventuel nouveau « sauvetage », la communauté scientifique s’organise pour mener la résistance face à l’administration Trump. Le 22 avril dernier, les scientifiques profitaient de la Journée de la Terre pour organiser la première Marche des Sciences. Certains se sont aussi réunis dans le collectif 314 Action, un lobby pro-science.

Toutes ces actions partagent un même objectif, rappeler à quel point les sciences sont nécessaires pour notre société et pour notre avenir. L’importance des sciences est d’ailleurs involontairement rappelée par l’administration Trump elle-même. Le NYMag rapporte que lorsque cette dernière a présenté le fameux budget 2018, il n’était pas équilibré et affichait une erreur mathématique de près de 2 milliards de dollars…


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux