— tugol / Shutterstock.com

Plusieurs traitements existent pour soigner les cancers, comme la thérapie photodynamique, qui permet la destruction des cellules malignes. Mais cette méthode a un effet secondaire pour le moins étrange : les patients seraient souvent capables de mieux voir dans l’obscurité.

La rhodopsine est une protéine sensible à la lumière dans la rétine. Elle intéragit avec un composé photosensible : la chlorine e6, qui est l’un des composants principaux du traitement contre le cancer. En fait, la lumière dans le domaine du visible provoque la conversion de la rhodopsine en signal électrique que notre cerveau perçoit et qui nous permet de voir correctement. La nuit, il n’y a, par définition, pas de lumière, ou très peu. Et ce phénomène peut avoir lieu grâce à une combinaison d’autre lumière et de chimie.

En effet, sous lumière infrarouge et avec l’injection de chlorine, la rétine a tendance à se modifier et à s’adapter de la même manière qu’elle le fait sous lumière visible. C’est ce qui expliquerait l’augmentation de l’acuité visuelle nocturne, selon le chimiste Antonio Monari, de l’université de Lorraine en France.

L’équipe de recherche a également réalisé une simulation moléculaire pour étudier les mouvements individuels d’atomes, ainsi que la rupture ou la création de liaisons chimiques. Au bout de quelques mois, la modélisation de la réaction chimique provoquée par le rayonnement infrarouge a pu être établie, même si elle ne dure que quelques nanosecondes. Ainsi, on sait donc que la chlorine e6 absorbe le rayonnement infrarouge. Elle interagit avec l’oxygène du tissu oculaire. Cette interaction la transforme en ce qu’on appelle de l’oxygène singulet, très réactif. Et cet oxygène singulet peut lui-même réagir avec la rétine et améliore par la même occasion la vison nocturne.

Désormais, grâce à cette étude, les scientifiques pourront limiter les risques de cet effet secondaire chez des patients subissant la thérapie photodynamique. Car, en effet, si ça a l’air d’un super-pouvoir, certaines personnes ont déclaré voir des silhouettes et des contours dans l’obscurité. Très perturbant. Toutefois, cette réaction chimique pourrait être utilisée pour traiter certains types de sensibilité à la lumière.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments