— Roman Zaiets / Shutterstock.com

Dans le Tennessee, aux États-Unis, un paysagiste a percuté par accident une pipeline avec sa tondeuse à gazon. Malheureusement, l’accident n’a pas été sans conséquence et a provoqué le deuxième plus grand déversement de pétrole brut dans la région.

L’un des plus grands déversements de pétrole brut de l’histoire du Tennessee a eu lieu en fin de mois de juin, et la contamination du plus grand aquifère de l’État a été évitée de justesse. L’oléoduc, qui s’étend sur environ 620 kilomètres, a laissé échapper près de 750 000 litres de pétrole brut dans la ville rurale d’Henderson, dans le comté de Chester. La fuite équivaut ainsi à environ 4 800 barils de pétrole. Si ce genre d’accident peut arriver, c’est l’origine de cette dernière qui est insolite.

Il faut en effet savoir que cet énorme désastre a été accidentellement causé par un paysagiste qui a percuté un oléoduc vieux de 72 ans avec sa tondeuse à gazon. La perforation causée par le choc était d’à peine 20 centimètres ; mais la pression dans le pipeline étant très élevée, ce tout petit trou a provoqué une énorme fracturation hydraulique. Ainsi, si le paysagiste et sa tondeuse à gazon ont une part de responsabilité dans l’accident, la vétusté des infrastructures de l’État est tout autant à blâmer.

Notons que plus de 75% du pétrole déversé a pu être récupéré. Malheureusement, la marée noire a eu largement le temps de faire de nombreuses victimes auprès de la faune locale avant la récupération du pétrole.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments