Accueil Monde Histoire

Boudicca, l’héroïne celte dont la tombe reste introuvable

Des indices ont été découverts, mais la recherche de preuves se poursuit

Boudicca
— Philip Bird LRPS CPAGB / Shutterstock.com

Boudicca est une femme célèbre dans l’histoire de la Grande-Bretagne. Elle a combattu les Romains qui envahissaient son pays il y a longtemps. Elle a gagné des batailles mais elle a perdu la guerre. On ne sait pas ce qu’elle est devenue ni où elle est enterrée. Qui était-elle ? Comment a-t-elle vécu et combattu ? Où repose-t-elle ?

Boudicca, la souveraine des Iceni

Boudicca vivait à une époque où les Romains avaient conquis la Grande-Bretagne. Ils avaient soumis les peuples celtes qui y habitaient. Les Romains laissaient ces peuples libres à condition qu’ils obéissent à Rome et qu’ils lui donnent leur pays quand ils mouraient. Boudicca a épousé Prasutagos, le roi des Iceni, à 18 ans. De leur mariage sont nées deux filles, Isolde et Siora. Les Iceni étaient un peuple celte qui vivait dans l’est de l’Angleterre actuelle.

La vie de Boudicca a changé en 60 après J.-C., quand son mari est mort. Prasutagos avait régné librement malgré son alliance avec Rome. Il avait partagé son héritage entre sa femme, ses filles et l’empereur romain. Mais les Romains ne respectaient pas le droit des femmes à hériter. Ils ont donc pris le pays de Prasutagos, emprisonné les nobles et maltraité Boudicca et ses filles. Cela a poussé Boudicca à se révolter contre les envahisseurs cruels. Boudicca a réussi à rassembler plusieurs peuples celtes pour combattre les Romains.

Elle a battu les Romains dans trois batailles célèbres, à Camulodunum (Colchester aujourd’hui), Londinium (Londres actuelle) et Verulamium (St. Albans de nos jours). Mais les victoires de la reine Boudicca n’ont pas duré longtemps. Les Romains ont écrasé la révolte en tuant ou en asservissant des milliers d’Iceni.

La légende sans tombe

On ne sait pas ce que Boudicca est devenue après le conflit, comment elle est morte et où elle a été enterrée. Selon l’historien romain Tacite, elle se serait enfuie avec ses filles en Grande-Bretagne, où elles se seraient tuées en buvant du vin empoisonné. Selon l’historien grec Dion Cassius, elle serait morte d’une maladie et aurait eu de belles funérailles. Si elles avaient été capturées, les Romains les auraient montrées dans leur parade de victoire avant de les torturer.

Le lieu de leur tombeau est aussi inconnu et il y a beaucoup d’idées sur l’endroit où elles sont enterrées. Selon une idée de l’historien Edmund Bolton, datant de 1624, Boudicca aurait été enterrée à Stonehenge. Mais selon une méthode scientifique qui mesure l’âge des pierres, le monument est beaucoup plus vieux que Boudicca et a été construit sur plusieurs milliers d’années.

D’autres ont proposé Norfolk, Hampstead, le nord de Londres. Une des idées les plus connues affirme qu’elle aurait été enterrée sous un quai de la gare londonienne de King’s Cross. Cette idée est basée sur un livre publié en 1937 par Lewis Spence, qui affirme qu’elle a fait sa dernière bataille avec les Romains sur le site de la gare actuelle.

Des découvertes prometteuses

Des restes romains ont été découverts en 2006 par des archéologues de Birmingham qui travaillaient près d’un McDonald’s. À la suite de cette découverte, un historien a dit que Boudicca s’y était battue, voire qu’elle y était morte.

Toutefois, les tombes découvertes à Birdlip, dans le Gloucestershire, pourraient contenir les restes de Boudicca et de ses deux filles. Des objets celtiques très beaux y ont été trouvés, comme un miroir en bronze, des bols en bronze et des bijoux.

Ils ont été découverts par hasard en 1879 par des ouvriers. La découverte la plus étonnante est celle des restes d’un squelette d’une personne qui a vécu au milieu du premier siècle de notre ère. Mais il y a peu de preuves qui lient Boudicca à l’un ou l’autre de ces lieux cités ci-dessus.

S’abonner
Notifier de

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Messenger
Exit mobile version