En avril 2021, Kath Giles, un officier de police à la retraite et passionnée de détection de métaux, a déterré une sorte de tirelire remplie de pièces d’argent vieilles de 1 000 ans, de bijoux et d’autres artefacts. Ce trésor a été déterré sur l’île de Man, une dépendance britannique située au large de la côte nord-ouest de l’Angleterre.

L’île de Man était devenue le repaire des Vikings

Un chercheur de métaux amateur a trouvé une tirelire viking remplie de pièces d’argent. Elle contenait 87 pièces d’argent, 13 pièces d’anneaux de bras en métal connus sous le nom de « hack silver » et plusieurs autres artefacts, selon BBC. Les experts estiment que les pièces datent de l’an 1000 à 1035 après J.-C.

Selon Kristin Bornholdt Collins, une experte américaine en pièces de monnaie, « le trésor de Northern Mixed est le quatrième trésor de pièces de monnaie de l’ère viking à être trouvé sur l’île de Man au cours des cinquante dernières années ». Elle ajoute que le contenu de cette tirelire a peut-être été ajouté au fil du temps étant donné que certaines des pièces sont plus anciennes. Néanmoins, les contenus de cette tirelire indiquent directement les monnaies qui ont circulé dans et autour du Man entre les années 1020 à 1030.

D’après les informations de l’Historic UK, les Vikings ont débarqué sur l’île de Man en l’an 800 à 815 après J.-C. L’île est ainsi devenue un important poste de traite qui reliait Dublin, le nord-ouest de l’Angleterre et les îles occidentales écossaises. BBC rapporte que les experts soupçonnent que les Vikings ont intentionnellement voulu cacher leur butin pour le conserver.

Le revers de plusieurs pièces comportait un motif de « croix longue » ou une ligne grave dans la monnaie qui permettait aux clients de la couper en deux lorsque seulement un demi-cent était nécessaire, rapporte le Smithsonian Magazine.

Image d’illustration — Route66 / Shutterstock.com

La tirelire des Vikings rejoindra temporairement le Manx Museum

Après que Giles a déterré les objets, elle a informé l’organisation responsable de la protection et de la conservation des artefacts historiques sur l’île de Man, le Manx National Heritage. En effet, toutes les découvertes archéologiques faites sur l’île de Man doivent être signalées à Manx dans les deux semaines, selon BBC News. Si les experts jugent que les artefacts sont effectivement un trésor, alors Giles pourrait recevoir des honoraires de chercheur.

En tout cas, le British Museum a déclaré dans un communiqué que le gouvernement britannique a enregistré 47 000 découvertes archéologiques en Angleterre et au pays de Galles en 2020. Quoi qu’il en soit, le butin des Vikings sera exposé dans la nouvelle galerie du Manx Museum et il sera ensuite transféré à Londres où le Treasure Valuation Committee l’examinera.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de