Accueil Technologie Applications & VR

TikTok est une nouvelle fois menacé d’interdiction aux États-Unis

Donald Trump souhaitait déjà bannir l'application en 2020

― Primakov / Shutterstock.com

En 2020, Donald Trump avait signé un décret présidentiel pour interdire l’application TikTok, car elle représente une menace pour les États-Unis. Cependant, le bannissement a été annulé par Joe Biden lorsqu’il est devenu président. Aujourd’hui, il semblerait que l’application chinoise soit de nouveau dans la ligne de mire des autorités américaines.

Les doutes occupent de nouveau les esprits après des révélations de Buzzfeed. Le site américain affirme que ByteDance, la maison mère de TikTok, a collecté de nombreuses données non publiques appartenant aux utilisateurs américains de l’application depuis la Chine. En consultant des enregistrements, Buzzfeed a notamment découvert l’existence d’un « Master Admin », qui aurait accès à tout depuis la Chine.

« TikTok fonctionne comme un outil de surveillance sophistiqué qui récolte une quantité importante de données personnelles et sensibles. En effet, TikTok collecte tout, de l’historique de recherche et de navigation aux frappes de clavier et aux identifiants biométriques (…) Elle collecte des données de géolocalisation aussi bien que des brouillons de messages et des métadonnées. Et elle collecte aussi le texte, les images et les vidéos stockées dans le presse-papier de l’appareil », explique le média américain dans une lettre.

Ainsi, le président de la Commission fédérale des communications (FCC) Brendan Carr a adressé une lettre à Google et Apple pour leur demander de retirer TikTok de leur boutique d’applications. Si les deux géants de la technologie ne le font pas, le patron de la FCC leur donne jusqu’au 8 juillet 2022 pour fournir une explication.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Messenger