―XanderSt / Shutterstock.com

Le nouveau réseau social TikTok a rapidement été pris d’assaut par les jeunes qui font preuve de créativité dans de courtes vidéos. Depuis, des influenceurs sont nés et profitent de leur célébrité pour soutirer de l’argent à leurs abonnés grâce à un stratagème bien rodé.

En quoi consiste cette nouvelle pratique ?

Le magazine 60 Millions de consommateurs met en lumière la nouvelle pratique qui sévit sur TikTok après l’appel à témoignages de @elles_sassument_off. En effet, des influenceurs profitent de leur réputation pour soutirer de l’argent à leurs abonnés qui sont très jeunes. Mélanie, une des TikTokeuses à la tête du compte, rappelle que « de nombreux utilisateurs de l’application n’ont pas la majorité. À titre d’exemple, la moyenne d’âge de nos followers est d’environ 14 ans. Bien souvent, demander de l’argent à ses abonnés sur TikTok, c’est donc demander indirectement à des mineurs de mettre la main au portefeuille. »

Au total, le compte répertorie plus de 150 témoignages. Au vu de l’ampleur que prend ce sujet, l’association prend le dossier en main et pointe du doigt cette pratique. On découvre qu’une adolescente a payé 600 euros pour @aanxfly afin que cette dernière « s’abonne à son compte et l’ajoute à un groupe privé constitué de quelques personnes ».

Un autre adolescent indique : « Pour obtenir des publicités et gagner des abonnés, j’ai viré plusieurs centaines d’euros à Benoît Chevalier via PayPal, en utilisant la carte bleue de mon père. » Fort heureusement, ses parents ont pu récupérer cette somme, mais le TikTokeur a harcelé et menacé le jeune homme. Les parents de l’adolescent ont dû déposer une main courante. Autrement dit, il s’agit de donner de l’argent en échange d’un peu de visibilité sur le réseau et surtout pour attirer l’attention de l’influenceur.

Comment est mise en place cette pratique ?

Les adolescents répondent en réalité à l’appel de leurs TikTokeurs préférés dans leurs lives. Ces derniers appellent leurs abonnés à donner de l’argent et en échange, ils les aident à se faire connaître. Au vu de la popularité des réseaux sociaux et des opportunités qui se présentent, les adolescents n’hésitent pas une seconde avant de sortir la carte bleue pour augmenter leur visibilité sur le réseau social.

La transaction est simple comme bonjour puisqu’un bouton cliquable en forme de cadeau est placé en bas à droite de l’écran durant les lives. Pire, si les informations bancaires sont mémorisées via Google Play ou App Store, l’enfant n’a pas besoin de la carte de ses parents pour effectuer un virement allant de 1,09 à 109,99 euros. Une pratique dangereuse et loin d’être sécurisée qui inquiète puisque le tout est ludique (l’envoi de stickers ou de pièces virtuelles) pour des jeunes facilement manipulables qui rêvent de connaître le succès ou de parler à leur idole.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de