Cette jeune fille de 11 ans a inventé un appareil révolutionnaire qui détecte le plomb dans l’eau

L’inventivité n’attend pas le nombre des années pour se manifester, et Gitanjali Rao le prouve. Cette jeune indo-américaine de 11 ans a mis au point un petit appareil capable de détecter rapidement si une source d’eau contient du plomb. Une innovation très utile dans un pays victime de la pollution et des scandales sanitaires. 

COMMENT FONCTIONNE CE DISPOSITIF ?

Baptisé Téthys (une référence à la déesse grecque de la mer), cet appareil permet à n’importe qui de réaliser en quelques secondes une analyse du niveau de plomb que contient un point d’eau. A peine plus grand qu’un paquet de mouchoirs, l’appareil développé par Gitanjali est la réunion des deux méthodes utilisées pour tester le niveau de plomb dans l’eau.

La première méthode à savoir les bandelettes de test, prenant ici la forme d’un capteur à placer dans l’eau. Quant à la deuxième à savoir l’analyse par des organismes comme l’Agence de Protection de l’Environnement, elle a été changée en une application qui récupère les résultats émis par le capteur et les analysent en temps réel. Un dispositif ingénieux que la petite fille a pu développer grâce au soutien des chercheurs du Discovery Education 3M et qui pourrait améliorer le quotidien de nombreuses personnes.

POURQUOI CETTE INVENTION A-T-ELLE VU LE JOUR ?

Gitanjali a eu l’idée de Téthys suite à un événement marquant : le scandale de l’eau contaminée au plomb à Flint (Michigan) en 2014. La pollution de l’eau étant une cause importante à la fois de mortalité chez l’Homme mais aussi de destruction de l’environnement, cette invention peut permettre de sauver des vies d’autant que près de 18 millions d’Américains sont touchés par la contamination de l’eau par le plomb selon le Conseil américain de Défense des Ressources Naturelles.

UNE INVENTIVITÉ RÉCOMPENSÉE

A la fois simple à utiliser et peu coûteux, Téthys est l’une des nombreuses inventions présentées lors du concours mondial des jeunes scientifiques du Discovery Education 3M le 17 octobre dernier. L’ingéniosité de Gitanjali lui a d’ailleurs valu de remporter le premier prix de ce concours et un chèque de 25 000 dollars.

Très encourageante, cette première place pousse la jeune fille à aller plus loin dans le développement de son invention. A l’heure actuelle, elle travaille dans le but d’améliorer Téthys et à terme, de la commercialiser. Nous ne pouvons que souhaiter à cette graine de génie de réussir dans cette voie et de continuer son brillant parcours, Gitanjali souhaitant étudier plus tard la génétique ou l’épidémiologie.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux