— AuntSpray / Shutterstock.com

Depuis plus de 10 ans, une théorie concernant la fin de l’ère glaciaire divise la communauté scientifique. Certains spécialistes avancent l’hypothèse qu’une météorite ou un astéroïde aurait accéléré l’extinction de certaines espèces. Si cette dernière fait débat, une récente étude révèle que le sol contient des traces d’objets extraterrestres.

A peine présentée, l’hypothèse de l’impact cosmique du Dryas fut déjà controversée. Cette hypothèse présentée en 2007 suggère qu’un corps d’origine extraterrestre (astéroïde ou météorite) serait entré en contact avec la surface de la Terre, il y a de cela 13 000 ans. Cet impact serait à l’origine d’une ère glaciaire extrême contribuant à l’extinction de près de 35 espèces d’animaux dits « géants ».

De nouvelles preuves trouvées par des archéologues

Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Scientist Report, Christopher Moore de l’université de Vancouver et d’autres archéologues ont fait des prélèvements de terrain sous forme de carottes près d’Elgin en Caroline du Sud, aux Etats-Unis.

Ces carottes ont révélé une anomalie dans la terre. En effet, la terre contient du platine et du palladium en abondance. Des éléments associés à des objets cosmiques tels que des astéroïdes. Ils sont présents sur près de 2 cm de la carotte et datent d’environ 12 800 ans. En somme, cette découverte corrobore l’hypothèse de l’impact d’un objet extraterrestre.

Christopher Moore précise : « Nous continuons à trouver des preuves et à nous étendre géographiquement. Au cours des deux dernières années, de nombreux articles ont publié des données semblables provenant d’autres sites qui appuient presque universellement l’idée qu’il y a eu un impact extraterrestre ou une rafale de comètes qui a causé l’événement climatique du Dryas plus jeune. »

Mauricio Antón / Creative Commons

L’extinction d’animaux géants et un déclin probable de la population humaine

Des éléments similaires ont été découverts dans un cratère au Groenland. Mais l’hypothèse ne se limite pas à l’Amérique du Nord. Des preuves ont aussi été prélevées en Europe, en Afrique et en Amérique du Sud. Ce phénomène aurait donc été mondial et de multiples impacts et explosions s’en seraient suivis.

L’impact d’un astéroïde ou d’un autre objet cosmique serait donc à l’origine de l’ère glaciaire, il y a 13 000 ans. Provoquant par la suite la disparition d’espèces d’animaux géants comme les mammouths, les tigres à dents de sabre ou encore les paresseux géants. Mais cela correspond aussi à un déclin important de la population humaine de cette époque comme la culture Clovis.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de