Dans la majorité des pays du monde, la culture, la vente et la consommation de cannabis sont un crime passible d’emprisonnement et de lourdes amendes. Mais cela ne semble pas être le cas en Thaïlande où on veut distribuer gratuitement un million de plants de cannabis aux citoyens.

Avec environ un tiers de sa main-d’œuvre engagée dans l’agriculture, la Thaïlande essaie depuis un certain temps de promouvoir le cannabis en tant que culture commerciale. En fait, en 2018, la Thaïlande est devenue le premier pays en Asie du Sud-Est à légaliser l’usage du cannabis à des fins médicales. Ainsi, le gouvernement thaïlandais a finalement annoncé son intention de distribuer un million de plants de cannabis aux ménages à travers le pays, lorsque la plupart des restrictions légales sur la culture de cette herbe seront levées. L’obtention des plants se fera sur demande et les citoyens pourront en cultiver autant qu’ils le veulent.

C’est via un message sur Facebook que le ministre de la Santé, Anutin Charnvirakul, a officiellement annoncé cette décision. Il a ainsi déclaré que les plantations de cannabis seront désormais considérées comme des « cultures domestiques ». Si une telle décision a de quoi surprendre, il est important de noter qu’il y a une certaine règlementation concernant ces plantations de cannabis : les plants devront être de qualité médicale et utilisés exclusivement à des fins médicinales. Autrement dit, les produits à base de cannabis qui contiennent plus de 0,2 % de tétrahydrocannabinol (ou THC) resteront illégaux.

En plus de cette nouvelle autorisation pour la culture du cannabis, le gouvernement thaïlandais a également annoncé que les entreprises thaïlandaises habilitées à le faire pouvaient vendre des produits à base de cannabis contenant moins de 0,2 % de THC.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments