Les recherches sur le coronavirus continuent à un rythme effréné et les tests de détection du virus dans les corps humains font partie des domaines les plus étudiés en la matière. Jusqu’à récemment, les tests utilisés ont été critiqués pour leur lenteur et leur manque de fiabilité. Mais dans une première mondiale, un test sanguin fiable à 99,8 % a été approuvé par la Food and Drug Administration.

Un test fiable à 100 % pour exclure la présence d’anticorps

L’entreprise pharmaceutique suisse Roche Holding a obtenu une approbation d’urgence de la Food and Drug Administration des États-Unis pour un test sanguin qui permet de déterminer si une personne a déjà été infectée par le coronavirus. Dans un communiqué de presse, Severin Schwan, PDG du groupe Roche, a déclaré : « Grâce aux efforts énormes de nos collègues dévoués, nous sommes maintenant en mesure de fournir un test d’anticorps de haute qualité en grandes quantités. »

Il a également ajouté : « Je suis particulièrement satisfait de la spécificité et de la sensibilité élevées de notre test, qui est crucial pour soutenir les systèmes de santé du monde entier avec un outil fiable pour mieux gérer la crise sanitaire du Covid-19. » En effet, les scientifiques du groupe Roche affirment que ce test sanguin qui détecte les anticorps qui réagissent au SARS-CoV-2 a une fiabilité de 99,8 % et un taux de sensibilité de 100 % pour exclure leur présence. Ces nouveaux tests permettent notamment de détecter les infections passées après que les gens se sont rétablis, et restent donc fiables pour des analyses effectuées 14 jours après avoir réalisé un test PCR.

De plus, les hôpitaux et laboratoires de référence qui ont fait les essais préliminaires du test sérologique ont affiché un débit de 300 tests par heure pour obtenir les résultats en seulement 18 minutes. Le nouveau test sérologique a été appelé Elecsys Anti-SARS-CoV-2, et Thomas Schinecker, responsable des diagnostics du groupe Roche, a annoncé que l’entreprise prévoyait de produire plus de 100 millions de tests par mois d’ici la fin de l’année, a rapporté Reuters. L’entreprise s’est également engagée à assurer la disponibilité de ce produit dès ce mois de mai.

— Motortion Films / Shutterstock.com

Une marge d’erreur infime, mais bien réelle

Quoi qu’il en soit, et même avec la précision accrue de l’Elecsys Anti-SARS-CoV-2, aucun test d’anticorps n’est parfait. Ainsi, ce test laisse encore place à l’erreur, bien que cela ait été défini à un pourcentage de 0,2 % selon les tests effectués par Roche Holding sur 6000 échantillons de sang. Par ailleurs, la précision du test de Roche est basée sur le prélèvement de sang au moins 14 jours après l’infection, et il sera donc moins précis si quelqu’un a une infection active ou très récente.

À cela s’ajoute également le fait que les scientifiques ne savent toujours pas combien de temps les anticorps restent dans le sang après une infection au coronavirus. Malgré tout, ce nouveau test des industries Roche est une étape importante vers la compréhension et la maîtrise de la maladie. Thomas Schinecker a notamment déclaré que les tests sont une étape cruciale pour déterminer si quelqu’un peut développer une immunité, a rapporté le New York Post. Il a cependant reconnu que davantage de recherches sont nécessaires pour déterminer si les anticorps protègent les gens contre la réinfection.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de