— SasaStock / Shutterstock.com

Plus tôt ce mois-ci, Tesla a été contrainte d’arrêter les travaux de préparation de sa Gigafactory. En effet, un tribunal allemand a ordonné l’arrêt du défrichage d’une forêt près de Berlin après que des militants locaux ont exprimé des inquiétudes quant à son impact sur la faune et la distribution d’eau. Il semblerait cependant que les travaux soient en cours de reprise.

Les travaux de Tesla en Allemagne officiellement approuvés par un tribunal administratif

Au mois de novembre dernier, Tesla a annoncé son intention d’implanter une Gigafactory en Allemagne. L’entreprise américaine n’a pas encore obtenu l’autorisation officielle de planification pour l’usine, mais le ministère allemand de l’Environnement a déclaré que la société pourrait commencer à préparer le site à l’avance, à ses propres risques et périls, a rapporté BBC News. Tesla a pris ce risque, mais le groupe militant local Grüne Liga Brandenburg a invoqué des préoccupations environnementales, stoppant ainsi les travaux de préparation.

Par ailleurs, le groupe de militants écologistes a fait valoir le fait que la société américaine bénéficiait d’un traitement préférentiel. Selon eux, Tesla ne devrait pas être autorisée à commencer à abattre des arbres tant qu’elle n’aurait pas obtenu un permis de construire. « Ce n’est pas que nous ayons quelque chose contre Tesla en tant qu’entreprise, ou contre ses objectifs. Mais nous craignons que le traitement préférentiel qui lui est accordé puisse établir une priorité », a déclaré Heinz-Herwig Mascher, un militant de la Grüne Liga Brandenburg, au journal The Guardian.

Quoi qu’il en soit, moins d’une semaine après l’arrêt des travaux, la société a reçu l’autorisation du tribunal administratif supérieur de Berlin-Brandebourg de continuer à défricher la forêt en vue des travaux nécessaires à la fabrication de la Gigafactory de Tesla en Allemagne. Le tribunal a en effet statué que les autorités locales n’avaient pas contourné les réglementations en permettant le commencement des travaux d’abattage d’arbres de Tesla. Face aux protestations des écologistes, le tribunal a déclaré dans un communiqué de presse que cette décision était définitive.

La Gigafactory 4 de Tesla : un enjeu économique de prime importance

De son côté, Elon Musk, le fondateur et chef de la direction de Tesla, a tenu à rassurer les écologistes. Il a fait valoir que la Gigafactory 4 (GF4) utiliserait beaucoup moins d’eau au cours d’une journée typique que ce que les écologistes pensent. Il a ajouté que la forêt défrichée n’était pas une forêt naturelle. Cette dernière aurait été plantée pour être utilisée pour la fabrication de carton ; de plus, seule une petite partie de cette forêt serait utilisée pour la GF4, et Tesla a promis de replanter des arbres sur une superficie trois fois plus grande que la parcelle défrichée.

En effet, Tesla prévoit de défricher 92 hectares de forêt pour sa Gigafactory de 300 hectares qui devrait ouvrir ses portes en 2021. L’usine sera la quatrième Gigafactory de Tesla, et l’entreprise prévoit d’y construire des batteries, des groupes motopropulseurs et des véhicules, à commencer par le modèle Y. Selon les prévisions de Tesla, la GF4 devrait employer plus de 10 000 personnes et produire au moins 500 000 voitures électriques chaque année. Tesla a d’ores et déjà mis en ligne le site Web dédié à la GF4, et de nombreux détails sur l’usine ainsi que diverses offres d’emploi y sont disponibles.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de