― Vitaliy Karimov / Shutterstock.com

Tesla a tenu son événement « Battery Day » le mardi 22 septembre dernier. L’occasion pour le constructeur automobile et son PDG Elon Musk de faire le point avec leurs fans, clients, actionnaires et investisseurs sur les avancées technologiques de l’entreprise. Et il semble que cette fois-ci, Tesla ait particulièrement mis l’accent sur les améliorations techniques qui lui permettront de produire un véhicule électrique plus abordable.

Elon Musk veut accélérer le passage des consommateurs aux véhicules électriques

« De combien d’années devons-nous accélérer l’adoption de l’énergie durable ? C’est la réelle mesure du succès », a déclaré Elon Musk à son audience. Apparemment, le milliardaire et visionnaire a plus que jamais à cœur de faire adopter les véhicules électriques aux consommateurs. Cependant, pour y parvenir, il fallait déjà que le prix de ces bolides soit adapté au budget des clients. C’est justement l’objectif que veut atteindre l’entreprise en proposant d’ici 3 ans une voiture électrique Tesla pour la somme de 25.000 dollars. A noter qu’actuellement, cette somme ne saurait acheter aucun modèle de voiture chez Tesla, son modèle de base coûtant 10.000 dollars au-dessus de cette somme, explique BFMTV.

Pour parvenir à cet objectif, Tesla a alors décidé de réduire le coût des batteries. Comment ? En présentant plusieurs avancées techniques dans la fabrication des batteries en passant par la conception des cellules, la chaîne de production, l’usage du silicone, la fabrication de la cathode et d’autres métaux nécessaires ainsi que l’insertion de ces éléments dans le véhicule.

Au final, Tesla espère qu’en changeant chaque élément de cette chaîne, il parviendra à réduire « de 56 % le coût de production d’un kilowattheure ».

Aucune production de masse avant 2022

Le constructeur a d’ailleurs souligné qu’« une multitude de petites avancées sur la conception de la batterie ou de la voiture autour de la batterie » pourra lui permettra de « réduire son coût significativement, augmenter la vitesse de production et la distance parcourue ».

Ainsi, pour Elon Musk, il ne fait aucun doute que la clé d’un véhicule électrique abordable se trouve dans la réduction du coût de la batterie. Néanmoins, si les clients de Tesla espèrent bientôt profiter de ces nouveautés, cela ne va pas pouvoir se faire car Elon Musk a prévenu dans la soirée du lundi 21 septembre qu’aucune réelle production de masse n’est prévue avant 2022.

Une attente que les actionnaires de Tesla n’approuvent visiblement pas puisqu’à la fin de l’événement, la bourse de New York a indiqué que les actions du constructeur automobile avaient reculé de 7 %.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de