— Vasin Lee / Shutterstock.com

Il serait facile de penser que le Soleil est l’objet le plus chaud qui existe dans notre Système solaire. Pourtant, si s’approcher du Soleil semble plus mortel que de s’approcher de la foudre, la chaleur émise par la foudre est bien plus chaude que celle du Soleil.

La température moyenne d’un éclair est de 27 700 degrés Celsius, soit cinq fois plus chaude que la température de la surface du Soleil, qui est de 5 505 degrés Celsius. Il est intéressant de savoir que c’est cette chaleur extrême qui interagit avec l’air environnant qui se dilate à son contacte et qui se met à vibrer rapidement, créant ainsi le tonnerre qui s’échappe peu de temps après qu’un éclair a frappé.

Mais il faut cependant prendre en compte le fait que la surface du Soleil est sa couche la plus froide, et que plus on va en profondeur, plus il fait chaud. En effet, les scientifiques disent que le noyau solaire atteint les 15 millions de degrés Celsius. Ainsi, la foudre n’est pas vraiment plus chaude que le Soleil, mais elle est effectivement plus chaude que la surface du Soleil. De plus, la foudre est un phénomène très fugace, contrairement au Soleil. C’est notamment cette fugacité qui permet à certaines personnes frappées par la foudre de survivre.

Si le Soleil gagne ainsi la guerre de la bataille thermique contre la foudre, cette dernière reste un bon rival, surtout si l’on prend compte du fait qu’en moyenne, 25 millions de foudres frappent la Terre au cours d’une année.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de