Setsuko Thurlow est une rescapée de la bombe atomique d’Hiroshima, qui a ravagé la ville japonaise le 6 août 1945. Pour Brut, elle raconte cette terrible journée : « J’ai repris connaissance dans le noir total […] j’étais clouée sous les gravats ; je ne pouvais plus bouger, je savais que je faisais face à la mort. » Elle a perdu de nombreux membres de sa famille et proches. L’explosion a causé la mort de milliers de personnes, « 7 000 personnes disparues dans 4 000 degrés Celsius de chaleur ». Elle milite aujourd’hui pour l’interdiction des armes nucléaires. « Cette catastrophe a été causée par une seule bombe. Aujourd’hui, nous en avons 14 000. »

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de