3. La barrière à bulles, par The Great Bubble Barrier et Waternet

Waternet, avec 5 bateaux, amasse 42 000 kilogrammes de plastique chaque année dans les voies navigables d’Amsterdam. Ainsi, les barrières à bulles sont équipées de tuyaux parsemés de trous qu’on enfonce dans les canaux. L’air comprimé qu’on fera passer dedans ne laissera pas passer les déchets emportés par le courant, il les dirigera vers la surface, dans les bulles. Après, ils suivront le courant jusqu’à un bassin versant. Plastic Soup Foundation se chargera par la suite de trier les déchets plastiques amassés.

La barrière à bulles a été inventée par trois Néerlandaises : Francis Zoet, Anne Marieke Eveleens et Saskia Studer. Elle a aussi été testée dans les installations de l’institut de recherche néerlandais Deltares. Les deux rideaux en diagonale dont disposent les barrières à bulles empêchent les déchets de s’éparpiller par les côtés tout en les dirigeant vers un endroit de stockage. Ce qui fait l’unicité de cette machine par rapport aux autres c’est qu’elle peut recueillir les déchets au fond de l’eau et ceux à la surface. Toutefois, selon certains, lutter contre le plastique sur la terre serait plus efficace pour atténuer la pollution plastique.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de